Places boursières



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Bluenext, la bourse mondiale de l'environnement

Alors que le pétrole ne cesse de voir son cours croître, alors que les effets du réchauffements climatiques semblent se faire de plus en plus pressants, alors que la Chine ne cesse d'accroître sa demande intérieure, Bluenext est sans doute l'une des solutions à nos problèmes environnementaux. Il s'agit certes d'une solution financière à un problème industriel, et donc les écueils sont nombreux, mais elle a le mérite d'exister.

Bluenext est né de la mise en place de quotas de dioxyde de carbone(ou Co²) par l'Union Européenne. En effet, en signant le protocole de Kyoto, l'Union Européenne s'est engagé à réduire ses émissions de Co². Les simples incitations verbales n'ayant que peu d'impact sur les industriels, l'Union a décidé de mettre en place des quotas. Cette mesure est loin d'être exceptionnelle. Plusieurs pays l'avaient déjà mise en oeuvre, dans une moins grande ampleur toutefois. Ainsi, chaque pays élabore chaque année un Plan National d'Allocation des Quotas ou PNAQ. Ce plan est un engagement de Co². Le pays ne pourra dépasser ce quota. Le PNAQ est ensuite validé par l'Union Européenne. Au sein de ce quota national, chaque société industrielle, dont les installations sont supérieures à 20 mégawatts, obtient des quotas individuelles. Pour la première année de mise en place du système, les quotas ont été établis sur la production réelle. Ces quotas ont plusieurs caractéristiques tels que la non transférabilité d'une année sur l'autre. Un permis d'émission a donc une échéance courte. Ce marché du permis d'émission se nomme l'European Union Emissions Trading Scheme (EU ETS).

Prenons l'exemple de deux sociétés. La première année, la société X dispose d'un quota de 25 tonnes de Co² pour une production de 25 tonnes. La société Y dispose du même quota pour une même production. L'année suivante, les quotas sont réduits. Chaque société ne dispose plus que de 24 tonnes de Co². La société X a investi fortement pour réduire ses émissions de Co². Elle ne produit ainsi plus que 23 tonnes. Au contraire, la société Y n'a fait aucune modification. Elle dépasse donc le quota de 23 tonnes. La société Y pourra donc acheter 1 tonne de quota auprès de la société X. Le système de quota est donc un système d'encouragement. L'écologie devient économie, et peut devenir rentable. Dans notre exemple, 2 tonnes de Co² n'ont pas été produites.

Cette financiarisation de l'économie a poussé les marchés boursiers à s'intéresser à ce nouveau produit qu'est le quota de Co². Afin de faciliter les échanges de quotas entre sociétés, Euronext a décidé de s'associer à la Caisse des Dépôts pour créer Bluenext, une bourse dédiée à l'environnement. La position d'Euronext en Europe et l'avance de l'Europe en matière de quotas font de Bluenext la principale bourse du secteur. En effet, les quotas n'ont pas été institués aux Etats-Unis notamment. Le pays n'ayant pas signé les accords de Kyoto.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Créé le 21 décembre 2007, Bluenext propose un cours spot des quotas de Co² mais a de nombreuses objectifs tels que la création d'un marché à terme, de nouveaux produits environnementaux ou encore un développement vers les Etats-Unis et l'Asie. Bluenext permet dès aujourd'hui de suivre le cours de la tonne d'émission de Co² sur son site Internet Bluenext.eu.