Institutions



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Banque mondiale, une institution utile mais controversée

Le rôle de la Banque Mondiale est bien souvent méconnu et surtout moins médiatique que le célèbre Fond Monétaire International. Pourtant la Banque Mondiale est utile au quotidien pour de nombreux pays en développement tels que l'Inde, le Pakistan, le Nigeria, le Vietnam ou encore l'Ethiopie qui en sont les principales emprunteurs.

Créée le 27 décembre 1945, suite aux accords de Bretton Woods de juillet 1944, la Banque Mondiale a alors pour principale fonction d'aider à la reconstruction de l'Europe et du Japon. Le bras armé de la Banque Mondiale à l'époque est la BIRD ou Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement. Ce sera elle qui prêtera à la France dès le 9 mai 1947. La Banque Mondiale est alors placée sous l'autorité des Nations Unis en tant qu'institution spécialisée.

Mais depuis, l'Europe et le Japon ont été entièrement reconstruits et la Banque Mondiale a obtenu un nouveau rôle : la réduction de la pauvreté dans le monde et l'aide à une "mondialisation solidaire et viable". Pour accomplir cette vaste mission, la Banque Mondiale s'appuie sur la BIRD et l'AID. La BIRD se charge des pays aux revenus intermédiaires, l'AID ou Association Internationale de Développement se concentre sur les pays les moins avancés, ou PMA. Les prêts peuvent être à destination d'Etats mais aussi d'entreprises. Dans tous les cas, les taux d'intérêts proposés sont bas mais impliquent plusieurs réformes politiques des pays emprunteurs. En d'autres termes, la Banque Mondiale ne prête que si le pays s'engage dans plusieurs réformes telles que la lutte contre la corruption et plus récemment sur des actions en faveur de l'environnement.

Les secteurs d'intervention de la Banque Mondiale sont multiples mais ses moyens se concentrent principalement sur l'éducation, l'eau potable, l'administration publique, le développement durable, les infrastructures ou encore le système de santé. Plus récemment, la Banque Mondiale a aussi favorisé le microcrédit en aidant à la création de très petites entreprises. La Banque Mondiale peut prêter directement ou alors s'appuyer sur une ONG. Mais les taux restent faibles, car les emprunts sont garantis par les membres de la Banque Mondiale. En cas de non remboursement du pays emprunteur, les états membres prennent le relais.

Il existe également le Groupe de la Banque Mondiale. Cet organe intègre la BIRD et l'AID de la Banque Mondiale mais aussi :
la SFI ou Société Financière Internationale, spécialisée dans les pays dits à risques;
le CIRDI ou Centre International pour la Réglementation des Différends relatifs aux Investissements, créé en 1966;
l'AMGI ou Agence Multilatérale de Garantie des Investisseurs, créée en 1988, dont le but est de sécuriser les prêts.

Basée à Washington aux Etats-Unis, la Banque Mondiale élit tous les 5 ans un nouveau président. Or, la prédominance des Etats-Unis transforme souvent cette nomination en Pour ou contre les Etats-Unis ? Depuis le 1er juillet 2007, Robert Zoellick dirige la Banque Mondiale en remplacement de Paul Wolfowitz. Même si les objectifs de la Banque Mondiale ont évolué avec le temps, elle reste toutefois fortement critiquée par plusieurs associations car elle privilégierait l'économique à l'environnement et à l'humain.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

La Banque Mondiale, ainsi que d'autres institutions internationales, ont montré leur importance dans un environnement mouvant et subissant les crises financières mondiales. La Banque Mondiale n'est certes pas exempte de défauts mais elle permet une meilleure coopération et une aide au niveau des Etats.