Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Bandes de Bollinger ou comment gérer les écarts types

Indicateurs techniques

Développées par le désormais célèbre John Bollinger, les Bandes de Bollinger sont devenues l'un des outils incontournables de l'analyse technique. Les Bandes de Bollinger permettent d'envelopper une moyenne mobile d'un titre entre deux bandes servant à la fois de support, de résistance, et/ou d'indicateur de tendance. Elles peuvent ainsi s'apparenter à un canal. Les Bandes de Bollinger utilisent une moyenne mobile de cours ainsi que la volatilité de cette même moyenne mobile.

Sponsorisez cet article !


Simple à comprendre et à construire, les bandes de Bollinger se sont rapidement imposées comme l'un des outils de l'analyse chartiste les plus intéressants à étudier. Certes, elles ne permettent en rien de prédire avec exactitude l'avenir, mais elles permettent d'en estimer les possibilités.

Principe de Calculs

Avant la construction de l'enveloppe, il est nécessaire de calculer la moyenne mobile du titre à étudier. La réalisation d'une moyenne mobile est relativement simple.

Moyenne Mobile = Somme des cours sur x jours / nombre de jours

John Bollinger préconise l'utilisation d'une moyenne mobile à 20 jours, bien qu'il soit possible d'utiliser d'autres moyennes mobiles (10 à 50 jours).

Une fois la moyenne mobile du titre calculée, les Bandes de Bollinger peuvent être réalisées. Ces dernières utilisent la volatilité (l'écart-type) de la moyenne mobile. Plus la volatilité du titre sera élevée, plus les bandes s'éloigneront et indiqueront ainsi une tendance claire sur le titre. Il existe deux bandes, une supérieure et une inférieure.
La bande supérieure se calcule en ajoutant à la moyenne mobile, 2 écarts types.
La bande inférieure se calcule en soustrayant à la moyenne mobile, 2 écarts types.

A noter que l'on utilise 2 écarts types, car il s'agit d'une moyenne mobile à 20 jours. Une moyenne mobile à 10 jours nécessitera 1,5 écart type, et une moyenne mobile à 50 jours, 2,5 écarts types.

Une fois la moyenne mobile, et les deux bandes calculées, il est ensuite très aisé de les tracer.

Interprétation

Une grande partie de l'analyse de John Bollinger se porte sur la corrélation entre l'évolution d'un cours boursier avec une loi dite normale. Tout phénomène qui évolue selon une loi normale voit tous ses éléments se situer à 95% dans une enveloppe comprise entre deux écarts types.

Si l'évolution des cours boursiers suit le même schéma, on sait par avance qu'il y a 95% de chance que l’événement (le cours) se situera à plus ou moins deux deux écarts types de sa moyenne mobile. C'est cette probabilité qui est utilisée dans le principe des Bandes de Bollinger.

L'interprétation des bandes de Bollinger dépend en grande partie de l'évolution du titre. Si le titre est en tendance, ou si il n'a pas de tendance claire.

le titre a une tendance : on observe la tendance facilement en observant le gonflement de l'écart entre la bande inférieure et la bande supérieure. Plus l'écart est important, plus la tendance est forte.

le titre n'a aucune tendance : les bandes de Bollinger jouent ainsi le rôle de support/résistance. La bande inférieure joue le rôle de support, et la bande supérieure le rôle de résistance.

De nombreuses autres interprétations sont également possibles sur les Bandes de Bollinger.
si un mouvement de cours s'inverse sur le bord d'une bande, ce mouvement a tendance à aller rejoindre l'autre bande;
la sortie d'une bande lors d'une tendance est un signal fort de poursuite de tendance;
la sortie d'un resserrement de bande est souvent violente.

Exemple

$leTitre

Le graphique ci-dessus montre une figure classique des bandes de Bollinger. En rouge, vous observez les bandes de Bollinger; en bleu, la moyenne mobile sur laquelle est calculée les bandes de Bollinger; et en vert, le dernier cours du titre. Cette représentation permet d'observer la séparation de l'enveloppe en deux : l'enveloppe supérieure et l'enveloppe inférieure.

Au point 1, vous observez un faible écart entre les deux bandes. Ce faible écart marque un absence de tendance. Au point 2, l'écart est à son plus haut. La tendance haussière est ici clairement affichée.

Source : Graphique du Crédit Lyonnais de décembre 2001 à Juillet 2002 réalisé grâce au logiciel Waldata

Inconvénients


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Les Bandes de Bollinger peuvent évoluer rapidement d'une séance à l'autre. Leur interprétation doit donc être réalisée fréquemment afin d'éviter des erreurs de jugements. Rien n’empêchera un cours de sortir des bandes tant par le haut que par le bas. Il ne s'agit là que de l'analyse d'une probabilité. Or, il est d'usage que les probabilités sont faites pour être dépassées.

Les bandes de Bollinger sont donc un outil précieux et simple à comprendre pour le novice. Toutefois, elles n'en restent pas moins qu'un outil, et votre capacité d'analyse reste primordiale quand à vos prises de décisions.