Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Quel avenir pour les Day-Traders ?

Day Trading

L'envolée des marchés boursiers durant l'année 2000, et plus récemment la reprise du marché après le e-krach, a poussé des milliers de salariés, à quitter leur emploi pour se lancer dans l'univers de la bourse et essayer de ne vivre que de leurs plus-values. Ces nouveaux investisseurs dénommés dans le jargon "Day Traders" jouent sur des variations de cours à la minute et profitent de faibles écarts de cours pour engranger leurs plus-values.

Qu'est-ce que le Day-Trading ?


La pratique du Day Trading consiste à acheter et à vendre des produits financiers (actions, options, warrants, futures, etc.) de manière à ce qu'en fin de journée le solde de ses opérations soit nul et que le portefeuille ne soit composé que de liquidités après la clôture des marchés.

Passant un grand nombre d'ordres d'achat et de vente durant la même séance de bourse, ces nouveaux investisseurs, dont la mode est venue des Etats-Unis, ont favorisé l'envolée du nombre d'ordres sur le marché parisien.

Aux Etats Unis, les Day Traders sont rassemblés autour d'une association qui est l'Electronic Traders Association. Les membres de cette association représentent quotidiennement 15% des volumes du Nasdaq. Les investisseurs raffolent du marché des valeurs de croissance américain, Nasdaq, car il offre une forte volatilité par rapport à d'autres marchés et qu'il permet de prendre des profits plus importants, plus rapidement et dans un espace de temps plus restreint.

Pour inciter les clients à accroître leur volume de transactions, les courtiers américains ont même inventé un nouveau type de courtage qui est le forfait horaire. Ce nouveau type de courtage permet aux clients de différents brokers de passer un nombre illimité d'ordres en une heure. Ce type de forfait est dangereux pour les clients du fait qu'ils se lancent dans une course poursuite aux plus values. Mais, au lieu de récolter des plus values ces investisseurs perdent de l'argent comme l'atteste la statistique démontrant que seulement 11,5% des Day Traders gagnent de l'argent en bourse.

Le Day Trading demande de longues heures de travail, une certaine gestion du stress, une non-aversion au risque et le travail n'est pas toujours récompensé par un gain.