Téléchargez gratuitement le guide des Métiers de la Finance

Auditeur, l'analyste des entreprises

Métiers de la Finance

L'auditeur est aussi craint que rigoureux. Ce spécialiste peut entraîner avec lui de profonds changements au sein d'une entreprise, même si dans la plupart des cas, l'auditeur reste l'expert de la sincérité et de la certification des comptes. Souvent attaché à un cabinet d'audit, il peut être aussi directement salarié par l'entreprise, notamment dans le cas de multinationales.


Sponsorisez cet article !


Le terme d'Auditeur regroupe de multiples profils et de multiples compétences. L'auditeur financier, les plus nombreux, a ainsi pour objectif de vérifier la comptabilité en tenant compte de l'environnement juridique et économique de l'entreprise. Il doit vérifier notamment si les stocks sont conformes à leur valorisation comptable ou encore si les opérations internes au groupe se sont faites dans des conditions légales. Sa tâche est ardue car ses sources sont nombreuses. Mais son travail est indispensable. Une société dont les comptes ne sont pas certifiés par un cabinet d'audit perd une partie de sa crédibilité financière vis à vis des investisseurs.

Types d'auditeur

Du latin audire, écouter, l'auditeur est avant tout un travail d'écoute. Ce n'est pas un homme de bureau au sens strict. Il se rend dans les entreprises qu'il audite, rencontre les dirigeants, les différents responsables et même parfois certains salariés clés. Il multiplie les entretiens, et décrypte la comptabilité des entreprises. Rien ne doit lui échapper. Il est un peu le contrôleur des impôts de l'entreprise, mais lui se doit à tout prix d'éviter le moindre redressement.

Mais l'auditeur n'est pas que financier. Ainsi il existe aussi toute une frange d'auditeurs travaillant dans le domaine de la production, le service Qualité, les ressources humaines, les systèmes d'information ou encore plus récemment les normes environnementales. Tous ont ce même souci du détail et du respect de la réglementation. Un auditeur ne pourra multiplier ses compétences à l'infini. Ainsi un auditeur financier n'analysera pas une entreprise sous l'angle environnemental. Chaque auditeur est spécialisé.

Rôle des auditeurs

Après un état des lieux complet, l'auditeur doit réaliser un diagnostic permettant de connaître exactement les problèmes de l'entreprise, dans son domaine de compétence. Ce diagnostic aboutira à des recommandations qu'il communiquera aux dirigeants. Ces recommandations peuvent être lourdes de conséquences pour les salariés de l'entreprise si elles sont suivies. En effet, il n'est pas rare que des auditeurs préconisent le regroupement d'unités de production, ou encore l'acquisition de logiciels de ressources humaines qui aura pour effet de supprimer plusieurs postes dans le service du personnel. L'auditeur peut avoir ainsi une mauvaise image, les dirigeants n'hésitant pas à mettre en avant le rapport définitif de l'expert afin de justifier de leur décision. "Je ne pensais pas devoir supprimer des postes, mais le rapport de l'auditeur nous le conseille". Or l'auditeur n'a qu'un rôle de conseil. En aucun cas, il n'a de rôle décisionnaire.

Bien que l'auditeur permette à une entreprise d'avoir une vision extérieure sur son fonctionnement, les grandes entreprises peuvent disposer de leurs propres auditeurs en interne. Ces derniers connaissent l'entreprise parfaitement et permettent d'affiner leurs rapports au plus près des besoins de la direction. Mais l'auditeur reste le plus souvent employé par des cabinets d'audits ou d'expertise comptable.

Scandale Enron

L'audit a subi une grave crise au début des années 2000 avec l'affaire Enron. Les comptes de cette société avaient été audités pendant de nombreuses années et aucun auditeur n'avait décelé les manipulations des dirigeants. L'un des spécialistes du secteur avait même du être revendu à d'autres groupes cabinets.

Qualités de l'auditeur

Auditeur n'est pas un métier où la pointeuse a un grand rôle. La charge de travail peut être énorme surtout avant la publication des résultats des entreprises. L'auditeur doit analyser des centaines de documents et déceler les erreurs. Sa capacité d'observation n'a d'égale que son esprit rigoureux. Son obligation d'écoute implique un excellent sens du relationnel. Il peut travailler seul mais aussi au sein d'équipes en fonction de la taille de l'entreprise. Ses rapports doivent être précis et concis, et il dispose donc d'un excellent esprit de synthèse. La mondialisation aidant, l'anglais est obligatoire, voire de bonnes connaissances dans une autre langue étrangère. Il maîtrise l'outil informatique, et certains logiciels comme SAP. Tout naturellement, les compétences demandées l'ont poussé à suivre une formation en Mastère 2 en Audit ou contrôle de gestion.

Rémunération d'un auditeur


Téléchargez gratuitement le guide des Métiers de la Finance

Un auditeur perçoit de 25-30.000 euros pour un débutant à plus de 150.000 euros pour un auditeur associé. A moins de venir associé, il est rare de rester des décennies entières dans le domaine de l'audit. Les services financiers des entreprises sont souvent une porte de sortie idéale pour l'auditeur. Le poste de Directeur Administratif et Financier en étant souvent le Saint Graal.

L'auditeur est donc un personnage atypique. Veni, vidi, vici. Il amène avec lui ses compétences à une entreprise qui en réclame et qui ne dispose pas forcément des mêmes compétences en interne.