Analyse Technique


Analyse technique, ou l'étude psychologique des marchés

Prévoir l'avenir est un rêve de bons nombres d'humains dans le monde. C'est aussi le rêve des investisseurs. Ils pensent d'ailleurs avoir trouvé le Saint Graal de la prévision avec l'Analyse Technique. Qu'elle soit décriée ou encensée, l'analyse technique ne laisse pas indifférente. Ce type d'analyses se base sur le postulat que le passé peut donner des indications sur l'avenir. Autrement dit, les performances passées d'un titre pourraient être étudiées pour prédire ses performances futures. Ceci s'expliquerait en grande partie, à travers la psychologie du marché boursier. Les traders n'investiraient pas de façon toujours raisonnable, et une part de leur confiance dans l'avenir pourrait se détecter dans les courbes.



Téléchargez gratuitement le guide Dopez vos plus-values

Un marché dit efficient à 100% est un marché où toute l'information disponible est distribuée à l'ensemble des acteurs au même instant. Autrement dit, tous les acteurs apprennent au même instant qu'une entreprise va revoir à la baisse ses prévisions, qu'un président va démissionner ou qu'une société va obtenir un contrat de plusieurs millions. De fait, le cours à un instant t tient compte de toutes ses informations et l'étude des cours passés n'aurait strictement aucun intérêt. Aucune information cachée n'existerait qui pourrait influencer les cours sans que tout le marché ne soit au courant, et s'adapte automatiquement.

Toutefois, les marchés boursiers, où qu'ils soient situés, sont loin d'être totalement efficients. Ainsi l'information est filtrée, déchiffrée, décryptée et distribuée de façon inégale. Chaque acteur agit alors en fonction de l'information qu'il détient. Si l'investisseur ne détient pas toute l'information ou s’il l'analyse mal, il peut voir la valeur de son portefeuille chuter. Une part d'incertitude régit donc les marchés.

L'analyse technique est une analyse basée sur la reconnaissance de cette inefficience. L'information n'est pas connue de tous et tout de suite. Les cours évoluent ainsi en fonction de ces informations parcellaires. Il devient donc pertinent d'étudier les cours pour étudier le comportement des investisseurs, au-delà des informations connues de tous. En effet, si un groupe d'investisseurs, plus ou moins influents, prend connaissance d'une information pertinente, ils prendront rapidement position sur le marché, et feront évoluer les cours et les volumes d'un titre, alors même qu'aucune information ne vous est parvenue. A tout moment, l'investisseur peut connaître le niveau des cours et des volumes d'échanges sur un titre. Ce sont les seuls éléments que tout investisseur peut connaître. Une augmentation des volumes sur une valeur peut laisser penser que le titre est suivi par plus d'investisseurs que par le passé, et qu'une information, encore inconnue de tous, est connue de certains.

L'analyse technique est donc une technique basée sur la psychologie du marché dans son ensemble. Il ne s'agit pas là de calculer quelques ratios mais d'interpréter des graphiques et des indicateurs techniques. Les résultats de l'analyse technique sont directement corrélés à la capacité d'interprétation de l'analyste. Cette capacité se développe dans le temps, et autant n'importe qui peut comprendre qu'une augmentation régulière du chiffre d'affaires est une bonne chose pour le groupe, autant un indicateur technique peut être interprété de façon différente d'un individu à l'autre. L'analyse technique peut être comparée au poker. "Il faut 5 minutes pour apprendre les règles du poker, et toute une vie pour en maîtriser le jeu".

les outils de l'AT

L'analyste a une multitude de techniques, d'outils et d'indicateurs pour réaliser ses études. Ces outils sont si nombreux qu'un novice peut rapidement être submergé d'informations et avoir moultes difficultés à s'y retrouver. Le débutant va alors multiplier les tests sur plusieurs outils, en pensant à chaque fois avoir trouvé la martingale du siècle. Toutefois plusieurs donnés clés se dégagent. D'une part, il est utile voire indispensable de déceler la tendance du titre, "Quelle est l'évolution du titre depuis plusieurs semaines, mois ?" En effet, il ne sert à rien d'aller contre la tendance d'un titre avant que celle ci ne se soit réellement inversée.

D'autre part, les volumes doivent aussi être étudiés avec soin. Une hausse des cours dans des volumes faibles a moins d'impact qu'une hausse des cours dans des volumes forts. La hausse des volumes peut indiquer ainsi un futur renversement de tendance alors même que la tendance actuelle semble faire du surplace. Les volumes sont ainsi tout autant indispensables à étudier.

Au fil de vos analyses, vous remarquerez également que les cours butent sur des lignes invisibles, à la baisse et à la hausse. Ces lignes invisibles sont appelés support à la baisse, et résistance à la hausse. Le support s'explique ainsi par le fait qu'au niveau de cours touché, la valeur est considérée comme intéressante à acheter. Le cours rebondit donc naturellement. Les vendeurs cessent de vendre le titre, et certains investisseurs profitent du faible cours pour en acheter. Au niveau de la résistance au contraire, les investisseurs prennent leurs plus-values. Ils jugent le cours trop haut, et préfèrent réaliser leurs gains.

L'analyste technique pourra également représenter ses travaux de manières différentes : courbe, bar chart, chandeliers japonais, etc. Chaque représentation a ses avantages et ses inconvénients. Plusieurs figures lui sauteront aux yeux quand il rédigera ses premiers graphiques : canal, diamant, tête épaule, etc. Et enfin il disposera d'indicateurs techniques qui, après de savants calculs, lui diront si la valeur est survendue et donc susceptible d'être achetée. Une longue période d'apprentissage sera donc nécessaire pour comprendre chaque outil, et pour trouver celui qui correspond le mieux à la valeur étudiée.

un logiciel d'Analyse Technique : obligatoire ?

Il y a 10-15 ans, Internet n'étant pas ce qu'il est aujourd'hui, bons nombres d'investisseurs réalisaient eux même les graphiques grâce à des logiciels hors de prix ou en les créant eux même sur des tableurs. Cette époque est heureusement révolue et l'analyste technique dispose désormais de deux moyens simples et plus ou moins gratuits. Il peut utiliser les graphiques proposés par bons nombres de sites financiers gratuits. Ces sites sont idéaux pour vos premiers pas, mais un investisseur confirmé se dirigera plus vraisemblablement vers des sites payants et extrêmement détaillés ou vers des solutions logicielles. En effet, il peut être intéressant pour un analyste de réaliser ses propres graphiques sur son ordinateur, après avoir téléchargé les derniers cours. Une méthode qui peut être onéreuse pour les solutions les plus complètes mais il existe aussi plusieurs logiciels gratuits ou peu chers.

Limites de l'Analyse Technique


Téléchargez gratuitement le guide Dopez vos plus-values

L'analyse technique est une affaire d'interprétation et de sélections. Quel outil sera le plus adapté pour telle valeur et comment l'interpréter au mieux ? Ainsi pour deux valeurs identiques, deux analystes peuvent donner des recommandations différentes en s'appuyant sur les mêmes indicateurs. Un indicateur peut aussi être pertinent pour un titre, mais moins pour un autre. Il est donc essentiel de se forger sa propre expertise et sa propre compétence plutôt que d'essayer de se rassurer constamment auprès d'autres analystes.

L'une des principales limites de l'analyse technique réside dans la réalité de ses résultats. En effet, il est d'usage de dire qu'on ne sait pas si l'analyse technique prévoit les cours à venir ou si elle influence à tel point les investisseurs que les cours évoluent dans le sens attendu par l'analyse technique. Mais finalement est-ce important de connaître les causes de l'évolution tant qu'il y a évolution ? Laissons aux théoriciens la théorie, et aux analystes la pratique.

L'analyse technique, que vous l'appréciez ou non, doit être étudiée et comprise. Elle est utilisée par des millions d'investisseurs chaque jour et rien que pour cela, elle ne doit pas être ignorée. A vous ensuite de l'utiliser à bon escient. Il est souvent conseillé de faire un mixte entre l'analyse fondamentale et l'analyse technique. Sélectionner ses valeurs grâce à l'analyse fondamentale pour le long terme, mais choisir le moment d'achat et/ou de vente grâce à l'analyste technique.