Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Acheter ou louer ? Choix crucial

Immobilier

Un des choix financiers les plus cruciaux dans la vie d'un ménage est sans doute celui de la propriété au détriment de la location. En effet, chaque particulier se pose la question à un moment de savoir s'il doit rester locataire ou devenir propriétaire de son logement. Ce choix sera lourd de sens, tant financièrement que socialement.


Sponsorisez cet article !

Toutes les études le prouvent. Devenir propriétaire est un gage d'économies à long terme, plus de 15 années. Il est plus économique d'acquérir un bien si on le garde au moins 15 ans que de louer ce même bien, et ce quelque soit l'agglomération choisie. Mais ce choix n'est pas aussi simple qu'il n'y parait, et les revenus, l'âge du futur propriétaire, ou sa situation familiale auront un impact fort sur sa décision. Il convient toutefois de lister les avantages et inconvénients de chaque option.

Etre propriétaire

Devenir propriétaire a un coût, et ce coût ne peut être supporté par tous les ménages. Ainsi il n'est pas rare qu'un ménage n'ait pas les moyens financiers d'acquérir le bien qu'il loue. Mais même si un ménage a les moyens d'acheter le bien de ses rêves, plusieurs coûts ne doivent pas être oubliés.

Un propriétaire devient éligible à un nouvel impôt par le seul fait d'être propriétaire, via la taxe foncière. A cette taxe foncière, il convient d'ajouter le coût du crédit (intérêts, frais de dossiers), les frais de notaire, mais aussi le coût de l'assurance emprunteur. Ces différents coûts peuvent doubler le montant du bien acquis sur 20-25 ans.

De nombreux travaux sont aussi à la charge du propriétaire tels que le remplacement de la chaudière ou de la toiture. Et pour un peu que votre bien se trouve au sein d'une copropriété, vous pourriez être obligé de financer des travaux de ravalement même si vous n'en avez pas les moyens. Ainsi si vous ne pouviez plus rembourser vos échéances, vous risquez rapidement l'expulsion et la saisie de votre bien immobilier. En cas de saisie, le bien est souvent vendu bien en deçà du prix d'achat. La vente d'un bien immobilier est une étape lourde en terme administratif et financier. Plusieurs mois peuvent être nécessaires pour vendre un bien immobilier.

Mais être propriétaire n'est pas qu'un chemin semé d’embûches. Tout au long de la durée de vie de l'emprunt, et si vous avez choisi un taux fixe, vos échéances restent stables. Ainsi peu vous importe l'inflation ou l'indice du coût de la construction, vos échéances restent fixes. Et 1.000 euros dans 20 ans vaudront bien moins que 1.000 euros d'aujourd'hui. Autrement dit, alors que les loyers augmenteront à un rythme proche de l'inflation, vos remboursements resteront totalement fixes d'une année sur l'autre. Il est donc conseillé de choisir un taux fixe pour votre emprunt et ainsi garantir le montant de vos échéances durant toute la durée de vie du crédit.

L'un des gros avantages du crédit est qu'à l'échéance, vous détenez un patrimoine et vous n'avez plus d'échéance. Votre niveau de vie augmente naturellement avec l'arrêt des prélèvements, et vous pouvez utiliser le patrimoine constitué de votre maison pour éventuellement transmettre un héritage ou financer une maison de retraite.

Etre locataire


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

La location est clairement le symbole de la liberté. Avec un simple préavis de 3 mois, vous pouvez quitter votre logement actuel pour un autre logement, alors qu'il faut parfois plus d'une année pour céder un bien immobilier. Point de taxe foncière, de frais de ravalement ou encore de coût du crédit, mais une caution, correspondant à plusieurs mois de loyer, à verser avant d'occuper les lieux.

Le risque d'expulsion n'est bien sur pas écarté mais le délai des procédures est plus long que pour un propriétaire. Toutefois le contrat de location ne protège pas le locataire à vie. Ce dernier peut être obligé de quitter les lieux selon certaines conditions. Ainsi même après 20 ans de location, un locataire peut être invité à aller louer ailleurs.

Cette liberté a un prix assez lourd. Les loyers peuvent augmenter et sur 10 ou 15 ans, la différence entre une échéance de crédit fixe et un loyer en hausse devient très élevée. De plus, après 20 ans de location, le locataire n'a le droit que de continuer à verser des loyers. Ainsi à la retraite, alors que ses revenus sont en baisse, les charges restent fixes. Dans le même temps le propriétaire peut consacrer le montant des échéances qu'il ne verse plus à d'autres postes de dépenses.

Autrement dit, à long terme, la propriété est plus avantageuse que la location. Mais il s'agit avant tout d'une question de choix et de possibilité financière. A n'en point douter, un investissement d'aujourd'hui pour des économies futures.