Premiers Pas


Acheter des actions, pas si simple

Reportage télé, magazine à la mode, interview, conseil d'un ami... il ne se passe pas une journée sans que vous puissiez être confronté à cette envie folle : acheter des actions en bourse. Votre raison, votre coeur ou encore votre vision de la Bourse vous interdise de passer à l'action, mais un matin, peut être, vous vous lèverez en souhaitant acheter des actions. Les raisons de cette envie peuvent être variées, mais les conséquences restent les mêmes.



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Acheter des actions est un acte financier relativement simple, mais qui demande une bonne connaissance du vocabulaire financier parfois abscons pour le particulier. Votre première décision devra consister à prendre rendez-vous avec votre banquier. En effet, malgré le développement d'Internet et des courtiers en ligne, votre banque reste le moyen le plus simple pour acquérir des actions. Votre banquier vous proposera alors d'ouvrir un compte titres. Ce dernier comprend deux parties. Une pour héberger vos titres financiers. L'autre pour gérer vos liquidités. Sachez en effet, que les actions ne sont plus matérialisées. Autrement dit, en contrepartie de votre investissement, vous ne recevrez pas de papier mais une ligne nouvelle sur votre compte titres.


Sur quelles valeurs investir ?


La première question de votre banquier -outre le fait qu'il cherchera à commercialiser ses magnifiques produits financiers parfaitement en adéquation avec votre recherche... et celles de millions d'autres clients de la banque- sera de vous demander : quelle action voulez vous acheter ? C'est souvent ce moment là qui est problématique. Soit vous y avez mûrement réfléchi. Soit vous n'avez pas la moindre idée de quoi acheter et surtout comment choisir. La maxime de l'un des investisseurs les plus reconnus, Warren Buffett, pourrait se résumer en : N'achetez que ce que vous connaissez. Autrement dit, n'investissez pas sur des valeurs hautement technologiques dont vous n'avez pas la moindre idée du fonctionnement mais contentez vous d'investir sur des valeurs que vous comprenez. Peugeot vend des automobiles. Total transforme du pétrole et Nokia construit des téléphones. Mais savez-vous ce que font Soitec ? Aden Classified ou encore Wavecom ? Pourquoi donc investir sur ces valeurs si vous ne connaissez pas leur métier ? Iriez-vous acheter un bien sans même savoir à quoi il sert ? C'est la même chose pour les marchés boursiers. De plus, vous irez naturellement vers des valeurs pour lesquelles vous avez un vécu, un affectif. Un voyage à Londres réussi ? Pourquoi ne pas investir dans Eurotunnel.

Outre le fait essentiel de comprendre le métier de l'entreprise, il est nécessaire de suivre quelques données financières, telles que le chiffre d'affaires, le résultat net ou encore les perspectives d'avenir. En effet, la valeur d'un titre dépend davantage de l'avenir que du présent ou encore du passé. N'hésitez donc pas à lire les hebdomadaires financiers pour vous aider dans la sélection de vos titres. Mais n'oubliez pas : les conseilleurs ne sont pas les payeurs.


Combien investir ?


Une fois l'action choisie, quel est le meilleur montant à investir ? En tant que débutant, vous devrez limiter votre investissement à quelques milliers d'euros, et surtout n'investir que l'argent que vous pouvez perdre. Un investissement de quelques mois peut parfois se transformer en investissement de long terme si vous n'avez pas vendu vos titres avant et qu'ils chutent rapidement.


Libeller votre premier ordre


Une fois l'action sélectionnée, le montant à investir choisi, vous devrez libeller votre premier ordre de bourse. Votre conseiller bancaire vous aidera. C'est d'ailleurs son rôle. Vous aurez le choix entre les ordres à cours limité, les ordres à la meilleure limite ou encore les ordres à déclenchement. De multiples possibilités pour de multiples usages. Sachez toutefois que les ordres à cours limités permettent de connaître votre investissement maximal, sans toutefois garantir l'exécution de l'ordre, alors que l'ordre à la meilleure limite sera idéal pour les valeurs où les échanges sont nombreux.


Combien cela va t-il vous coûter ?



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

C'est souvent à ce moment là que votre conseiller vous précise le coût de cet achat. En effet, acheter, ne serait-ce qu'une seule action, n'est pas neutre financièrement. Vous aurez des coûts à supporter. Des frais de courtage. Ces derniers correspondent aux frais prélevés par votre banque pour se rémunérer et transmettre votre ordre sur le marché. Mais aussi des droits de garde. Ces droits sont dus pour la simple inscription et conservation de vos titres dans les livres de comptes de la banque. Divers autres frais peuvent vous être facturés comme la possibilité de consulter vos comptes en ligne. En fonction des frais de votre banque et du temps que vous souhaitez consacrer à vos investissements boursiers, vous hésiterez alors à ouvrir un compte auprès d'un broker on line, dont la tarification est souvent bien moins onéreuse.


Avec un peu de chance, et en quelques minutes, votre ordre arrivera sur le marché et sera rapidement exécuté. Votre premier achat d'actions aura été réalisé avec succès. Mais un nouveau problème vous attend : quand vendre et à combien ?