Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Accumulation / Distribution de Williams ou ADW, suivez la tendance

Indicateurs techniques

L'analyse technique permet aux investisseurs d'étudier les cours passés pour tenter de prédire l'évolution future. L'ADW est l'un de ces outils techniques. L'ADW ou Accumulation/Distribution de Williams permet de connaître dans quelle phase se situe l'évolution du cours et avoir une idée plus précise de la pression que subissent les cours : pression vendeuse ou acheteuse. Développé par Larry Williams, un trader né en 1942, l'Accumulation/Distribution de Williams est aussi connu sous le nom de W-A/D. Comme tout indicateur dit cumulé, les résultats obtenus par le calcul sont lissés et permettent ainsi de dégager une évolution à plus long terme et plus forte.


Sponsorisez cet article !

Ainsi si le cours du titre atteint un plus haut alors que dans le même temps l'ADW ne se situe pas sur ses plus hauts, le signal de vente est très fort. En effet, la valeur se dirige alors dans une phase de distribution où les premiers investisseurs prennent leurs bénéfices alors que les petits porteurs viennent juste de se positionner sur le titre. Cette phase bien connue des investisseurs se traduira irrémédiablement par une chute des cours par la suite. Ce dernier n'a plus de soutien à l'achat, et se retrouve entraîner à la baisse par les prises de bénéfices.

Au contraire si le titre touche ses plus bas et que l'ADW n'est pas sur ses plus bas, nous sommes en phase d'accumulation. Les investisseurs commencent à revenir sur la valeur. Toutefois les vendeurs continuent de solder leurs positions pour éviter, selon eux, d'accentuer leurs pertes. Dans cette configuration, le rebond du titre est attendu. Il s'agit donc d'un signal d'achat. Des investisseurs continuent de se positionner à la vente alors que plusieurs autres commencent à s'intéresser à la valeur, redevenue intéressante au nouveau cours.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Comment le calculer ?

Le calcul de l'Accumulation/Distribution de Williams est aisé mais requiert une grande rigueur. Le calcul se base sur deux valeurs à savoir, l'AMAX et l'AMIN.

L'AMAX détermine l'amplitude maximum. Cette amplitude est le niveau le plus élevé entre le dernier cours de la veille et le plus haut de la séance du jour.
L'AMIN correspond à l'amplitude minimum, à savoir le niveau le plus bas entre le dernier cours de la veille et le plus bas de la séance du jour.

Une fois ces valeurs obtenues, le calcul de X est lié à l'évolution du titre d'une journée à l'autre.
Si le cours de clôture de la veille est égal au dernier cours de la séance, X = 0;
Si le dernier cours de la séance est supérieur au dernier cours de la veille, alors X = Dernier Cours de la séance - AMIN;
Si le cours de clôture de la veille est supérieur au dernier cours de la séance du jour, X = Dernier Cours - AMAX.

Prenons un exemple ancien avec le titre CCF sur les 10ers jours de Janvier 94. Au 04 janvier, le 0,22 se calcule en soustrayant le Plus Haut du Dernier cours - Au 06 janvier, le 0,53 se calcule en soustrayant du Dernier Cours, le Plus Bas

L'ADW reste toutefois un simple outil technique. Il n'a de valeur qu'à travers son interprétation et sa compréhension. Tous les titres ne réagissent pas de la même façon face à l'ADW. Il conviendra donc de valider les signaux pour chaque titre.