La période commence à être favorable, hélas, à un accroissement des conflits militaires. Les gesticulations du sanglant dictateur nord-coréen contre les Etats-Unis ne sont que les prémisses de cette situation.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

En premier lieu, astrologiquement, nous approchons d'une conjonction Saturne-Pluton qui aura lieu en 2020 : les années qui précèdent une telle conjonction sont toujours propices au déclenchement de guerres en tous genres... Comme avant celle de 1982, différents conflits militaires ayant émaillé les années précédentes (Iran-Irak,Malouines, Afghanistan, Liban, etc.)
En second lieu, il commence à se produire une concentration entre les planètes dites "lourdes", c'est à dire les plus éloignées dans le systéme solaire. Il s'agit de Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Une telle concentration a toujours été également un puissant facteur de tensions internationales et de guerres ou de conflits armés en tous genres. Ce fut surtout le cas dans les années 1938-1940, qui ont vu le déclenchement de la seconde guerre mondiale.

Faut-il donc redouter une nouvelle guerre mondiale ? Non, probablement pas, et même certainement pas.

Il n'y a pas les ingrédients pour un conflit généralisé, fort heureusement. Les guerres napoléoniennes ou les deux conflits mondiaux ont vu des cycles planétaires bien plus redoutables (Uranus-Pluton et Uranus-Neptune essentiellement), qui ne sont pas à l'oeuvre dans la période actuelle. Ce ne sera à nouveau le cas qu'à partir de 2050 et surtout 2080... Cela permet a priori d'écarter tout risque de déflagration mondiale, n'en déplaise aux amateurs de catastrophes et aux conspirationnistes.
En revanche, des conflits armés localisés risquent d'éclater sur les deux prochaines années, d'ici 2020 grosso modo, et certains d'entre eux pourraient bien surprendre par leur localisation, leur déclenchement, leurs raisons et les buts poursuivis. En fait, de simples tensions a priori surmontables par la voie diplomatique pourraient se transformer rapidement en conflits armées ou guerres locales.

Le Proche-Orient est notamment concerné à l'approche toujours négative d'une conjonction Saturne-Pluton (en 2020). On le voit déjà avec la guerre sanglante contre l'Etat islamique... Mais d'autres régions sont également menacées. A commencer, peut-être, par la Corée du Nord qui, à force de gesticulations de la part de son délirant et criminel dictateur, pourrait peut-être commettre un dérapage irréparable. D'autant plus que Donald Trump n'apparaît pas lui-même comme un modèle de stabilité psychologique.

Les menaces démentes de la Corée du Nord constituent en tout cas un premier avertissement sur la situation planétaire qui est en train de se mettre en place. Tout cela retombera peut-être comme un mauvais soufflé... Mais cela peut ressurgir plus tard ou simplement laisser la place à d'autres conflits tout aussi étonnants et sanglants. La période commence en tout cas à être hélas favorable à toutes sortes de guerres ou conflits armés sur les deux prochaines années.

Concentration planétaire de janvier 2020 au moment de la conjonction Saturne-Pluton, favorable aux guerres localisées et aux conflits armés sur les années précédentes :

boursan11082017.png




La crise vue par l'astrologie

La Bourse serait-elle aussi gouvernée par les astres ?

Bourse : Ce qu'anticipent les astres jusqu'en 2010