Le massacre islamiste d'Orlando vient de se produire à quelques jours d'un second carré "exact" Saturne-Neptune, qui aura lieu le samedi 18 juin précisément. On ne peut que relever, que la tuerie très similaire de Paris du 13 novembre dernier, était également intervenue peu avant le premier carré "exact" Saturne-Neptune du 26 novembre précisément.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

La mauvaise situation du cycle actuel Saturne-Neptune (cycle décroissant et donc destructeur arrivé à la très mauvaise étape de son carré) reflète parfaitement le nihilisme monstrueux des adeptes de l'islamisme terroriste.

Sur le fond, cette forme de terrorisme est également et à l'origine encouragé par un mauvais Pluton, actuellement stimulé par le carré d'Uranus. Un mauvais Pluton conduit notamment aux crimes les plus abominables, aux plus basses pulsions humaines et à l'horreur absolue. C'est bien le cas...

Ce terrorisme islamiste n'est évidemment pas terminé. Toutes les analyses politiques vont dans le sens de sa poursuite et l'astrologie l'envisage également.

Sur ce mois de juin, le carré Saturne-Neptune peut provoquer d'autres tueries ou au moins d'autres menaces alarmantes d'attentats. L'été prochain sera également concerné, car cette mauvaise configuration va demeurer très active. Et on peut surtout s'inquiéter pour la fin août et le mois de septembre, car Saturne et Neptune formeront alors un dernier carré "exact" le 10 septembre.

C'est ce mauvais Neptune qui stimule les terroristes liés peu ou prou à l'Etat Islamique. Dans ces conditions, même si le conflit central entre Uranus et Pluton va se dissiper à partir de 2017, on ne peut pas se réjouir de voir qu'Uranus va s'en prendre à son tour à Neptune de façon agressive (demi-carré) en 2017 et 2018. Cela peut conduire à bien d'autres scènes de carnage.

Pour autant, l'Etat Islamique ne cesse de subir de graves revers sur le terrain, comme nous l'avions envisagé après les attentats de Paris. Il a déjà perdu beaucoup de territoires en Syrie et surtout en Irak, tandis que les désertions dans ses rangs paraissent se multiplier. Ce recul de la plateforme terroriste a de bonnes chances de se poursuivre, et peut-être cela pourrait même conduire à la quasi disparition de ce soi-disant Etat fanatique en 2017. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'en subsistera pas des mouvances terroristes diverses ou des "loups solitaires" assoiffés de massacres.

La disparition possible de ce terrorisme pourrait en revanche commencer lors du renouvellement du cycle entre Saturne et Pluton en 2020. C'est en effet Pluton qui est au coeur de cette barbarie et l'avait d'ailleurs déclenchée en 1982 avec les premiers attentats et assassinats d'Occidentaux au Liban.

Carte de la tuerie d'Orlando, mettant bien en valeur le carré Saturne-Neptune, y compris avec la Lune...

boursan13062016.png



La crise vue par l'astrologie

La Bourse serait-elle aussi gouvernée par les astres ?

Bourse : Ce qu'anticipent les astres jusqu'en 2010