La situation politique et sociale s'aggrave : pays paralysé par les habituels lobbys syndicaux de l'Etat depuis le début de la semaine, violences multiples des gauchistes-casseurs, paralysie totale de l'exécutif et impopularité sans précédent de l'équipe de gauche au pouvoir.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Nous l'avions bien cerné, une opposition Jupiter-Neptune ne passant jamais inaperçue au plan politique et social en France.

La situation est donc désormais à hauts risques et les conséquences difficilement prévisibles. Chaque jour qui passe, désormais, peut entraîner des bouleversements totalement inattendus la veille…

L'extrême-gauche cherche un nouveau mai 68. Mais la situation ne s'y prête pas du tout. Les violences et même les délires des contestataires de gauche les isolent totalement de l'opinion. Cette dernière a même entièrement basculé à droite, y compris une large majorité d' électeurs socialistes comme le montre tous les sondages. Le fossé est donc béant entre ce que l'on voit ou ce que l'on entend et… les aspirations réelles du pays.

Il y a donc une crise politique majeure, évidemment bien plus profonde et sérieuse que les vociférations des nihilistes. A l'origine, un pays en pleine décomposition à cause du chômage de masse, de la destruction de richesses par un fiscalisme confiscatoire, de l'absence totale de réformes structurelles pour ne pas déplaire aux différentes clientèles électorales.


Cette crise était inscrite dans l'opposition Jupiter-Neptune, aggravée par la mauvaise position de Saturne qui forme un très mauvais T-carré à Jupiter et Neptune…

A présent, il reste à voir si des bouleversements réels peuvent en résulter concrétement et notamment au plan politique. Les violences vont se poursuivre, c'est évident. Mais au-delà de cette sorte d'écume marginale, peut-on se diriger vers une dissolution de l'Assemblée Nationale par exemple ? Compte tenu de la situation anarchique actuelle et du pourissement politique de l'exécutif, on peut au moins se poser la question. Même s'il n'y a pas de réponse pour le moment...

Carte de la puissante opposition Jupiter-Neptune, lourdement renforcée par Saturne

boursan19052016.png



La crise vue par l'astrologie

La Bourse serait-elle aussi gouvernée par les astres ?

Bourse : Ce qu'anticipent les astres jusqu'en 2010