Une semaine de trading sur le marché des monnaies qui débute par l'absence des cambistes américains, lesquels fêtent le Jour de Martin Luther King. Ainsi, en ce lundi, il est probable que les oscillations sur les graphiques fassent montre d'une certaine léthargie in fine. L'EUR/USD a clos vendredi passé sur un creux plus renâclé en deux mois, sous la barre en tous les cas du 1.3550... Le dollar a profité d'anticipations par les salles de marché d'initiatives plus marquées de la BCE dans le cadre de sa politique déjà très accommodante. Draghi devrait encore lâcher du mou pour éviter que la déflation ne vienne ternir véritablement le tableau chez les 18 en Europe.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Par ailleurs, les publications macroéconomiques aux Etats-Unis permettent au billet vert de se ragaillardir. La production industrielle indique aux opérateurs que la bannière étoilée est en bonne voie pour se redresser. De fait, les intentions de la Fed sur le calendrier de retrait des injections QE sont à même de se préciser. Il appert que les spéculations vont animer prochainement les hypothèses en la matière. Soit ! Nous notons en revanche un peu de déception à propos des résultats des grandes firmes cotées à Wall Street, en l'occurrence les banques dont les chiffres d'affaires ne correspondent pas aux prévisions des observateurs. Somme toute, l'USD se fie aux projections de la croissance américaine, laquelle devrait être d'un très bon cru cette année. Puis, Obama en promulguant le budget 2014, le risque d'une paralysie de type "shutdown" est désormais écarté au sein de l'état fédéral. De bon augure pour la suite de l'activité aux USA.
En cette séquence hebdomadaire, il sera intéressant de surveiller les chiffres des ventes de maisons anciennes et également des indicateurs du Conference Board chez l'oncle Sam. Sur notre rive, les PMI manufacturiers et le ZEW germanique auront des partisans. Attention au réveil de ce lundi puisque la Chine publiera des données d'importance avec son PIB et sa production industrielle.

Techniquement, le cross vedette du forex trading s'émancipe vers le sud sur la foi de la fracture du socle 1.3575. En effet, sous le palier, il nous apparaît très probable que les vendeurs puissent dicter leur loi. Un reflux des courbes en direction du 1.3435 aura notre préférence dans le contexte actuel des bougies japonaises. Tant que le seuil du 1.3600 coiffe les cours, l'avenir se conjugue au rouge dans la paire des devises. Trading intraday 1.3575/1.3500.

Balises
BB2 : 1.3460 BB : 1.3507 BH : 1.3570 BH2 : 1.3622