Quel superbe discours d'Angela Merkel ce vendredi 2 décembre ! Dans sa volonté de réformer et de faire avancer l'Europe, il y a du Winston Churchill dans cette femme... Rebâtir une Europe crédible et cohérente passe à l'évidence par une coordination et une harmonie des politiques budgétaires. La rigueur, oui, pour enfin gérer de façon responsable des budgets qui ne peuvent plus accumuler déficits et endettements sans fin ! Oui, mais Angela sait compter en bonne fourmi qui a connu la débâcle et la faillite de l'Europe de l'Est sous les Soviétiques. Une expérience toute différente de celle des cigales d'Europe du Sud, dont fait évidemment partie la France, qui ne savent que dépenser toujours plus en croyant qu'il n'y a pas de limites...



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Pas de limites aux dépenses irresponsables puisque, finalement, il n'y aurait plus qu'à tendre la sébile devant Angela. Et on appelle ça la "solidarité européenne" ! Bien sûr... C'est évident, cela va bien sûr de soi ! Comme la si clientéliste et dépensière gauche française, qui dénonce à grands cris le "manque de solidarité" d'Angela... La gauche n'a vraiment pas honte et bien peu de fierté ! Confondre ainsi "solidarité" et "assistanat"... Il est vrai qu'elle en a trop l'habitude, et tant de clients si avides de piller le travail des autres à satisfaire.

Tout cela est typique de l'opposition (angle négatif majeur de 180°) entre Jupiter et Saturne et du début actuel de la décroissance de ce cycle planétaire (jusqu'en 2020) si important pour le Vieux Continent. Cela implique un retour en arrière pour l'Europe, sa construction politique comme son expansion économique et son intégration monétaire. C'est historique... L'opposition Jupiter-Saturne du tout début des années 1930 avait par exemple vu voler en éclats le grand projet des années 1920 de création d'une "Fédération européenne" qui, centrée sur l'Allemagne et la France, devait selon les mots des pacifistes Gustav Stresemann et Aristide Briand "mettre la guerre hors la loi" et y mettre définitivement fin en Europe. La suite est connue...

Depuis l'installation de l'opposition Jupiter-Saturne actuelle en mars dernier, ces deux astres nous offrent d'ailleurs une magnifique illustration : quelle meilleure caricature peut-on trouver que la confrontation entre la cigale jupitérienne et la fourmi saturnienne ? Entre les si nombreux irresponsables de l'Europe du Sud et la si vertueuse Europe du Nord, Allemagne en tête ?

Sur la semaine à venir, on peut redouter de nouveaux couacs européens, hélas. Le Soleil, si explosif parfois dans ses relations avec les autres planètes, va en effet agresser Saturne et Jupiter, risquant ainsi de remettre de l'huile sur le brasier qui consume à grande vitesse tout le Vieux Continent. On verra comment y réagissent les marchés, si c'est bien le cas...

Tiens bon Angela ! Ce n'est pas la si imbécile, spoliatrice et ruineuse pensée unique française qui sauvera l'Europe !

Le vendredi 2 décembre 2011

boursan05122011.jpg



La crise vue par l'astrologie

La Bourse serait-elle aussi gouvernée par les astres ?

Bourse : Ce qu'anticipent les astres jusqu'en 2010