Le groupe vient d’annoncer la signature de contrats pour un montant de 100 millions d’euros avec TransGrid (principale compagnie de transport d’électricité en Australie). La date de livraison de trois nouveaux postes haute tension destinés à l’Etat de New South Wales est prévue pour 2013.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Le projet de Holroyd et Rookwood Road, qui s’élève à environ 70 millions d’euros, porte sur la fourniture de trois postes à isolation gazeuse (GIS), trois postes isolés dans l’air (AIS) et trois inductances en série.

Malgré cette annonce, le marché fait la fine bouche : le titre abandonne 1,70 % à 40,55 euros dans un volume de 355.875 pièces (de son côté, l’indice CAC 40 cède 1,52 %).

L’analyse technique

Le couloir haussier de moyen terme R1-S1 (actuellement entre 52,78 et 43,29 euros) a été franchi à la baisse le 5 juillet. Depuis, le titre évolue sur une tendance baissière de court terme, à l’intérieur du couloir R2-S2, entre 43,27 et 39,47 euros.

Toutes les moyennes mobiles (20, 50 et 100 jours) sont situées au-dessus du cours et elles suivent la même orientation baissière.

Les indicateurs techniques sont difficiles : le RSI à 14 jours, positionné à 40 %, est sur une tendance baissière à court terme et à moyen terme ; le momentum à 14 jours évolue dans le rouge, sur une tendance baissière à court terme et à moyen terme ; l’indicateur stochastique à 150 jours est à 68 % évolue à la baisse, au-dessus de sa moyenne mobile exponentielle.

La tendance baissière actuelle n’incite pas à se porter à l’achat dans l’immédiat. Mieux vaut attendre un repli du cours entre 38 et 39 euros.

Bourse Winner, conseils boursiers basés sur l'analyse technique.