Au premier trimestre de l’exercice en cours, le groupe a dégagé un bénéfice net de 462 millions (Grid inclus) contre un bénéfice net de 1.217 millions d’euros pour la même période de l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires s’établit à 20.923 millions d’euros (Grid inclus) en hausse de 6 %.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
La Direction explique que le bénéfice net inclut un impact négatif de 158 millions d’euros lié à l’acquisition de Grid et tient compte également des charges élevées de restructuration liées aux plans d’ajustement des effectifs chez Power Thermal en Europe et en Amérique du Nord et dans certains sites du secteur Transport en Europe.

Les investisseurs manifestent leur scepticisme en faisant reculer le cours de 1,61 % à 43,01 euros avec 862.081 pièces échangées (le marché s’effrite dans le même temps de 0,08 %).

L’analyse technique

A moyen terme, le titre évolue à l’intérieur du canal ascendant R1-S1, entre 49,56 et 40,05 euros. A court terme, la tendance est légèrement positive (couloir R2-S2, entre 45,36 et 42 euros) mais une configuration baissière en « double sommet » est en train d’être dessinée (1er sommet à 45 euros le 8 avril, 2nd sommet à 45,32 euros le 28 avril, creux central à 41,785 euros le 18 avril). Le franchissement à la baisse du creux central risque d’entraîner une baisse de 3,38 euros à 38,4 euros.

Seules les moyennes mobiles là 100 et à 50 jours évoluent au-dessous du cours et sur une tendance haussière (MM 100) ou neutre (MM 50).
La moyenne mobile courte à 20 jours est au-dessus du cours et est orientée à la hausse.

Les indicateurs techniques sont mitigés : le RSI à 14 jours, positionné à 47 %, est sur une tendance baissière tandis que le momentum à 14 jours est dans le vert. L’indicateur stochastique à 150 jours est à 92 % au-dessous de sa moyenne mobile exponentielle.

En raison de la configuration graphique, mieux vaut rester prudent sur la valeur. On vendra sur cassure à la baisse des 41,78 euros ou on achètera dans une optique spéculative au-dessus des 45 euros.

Bourse Winner, conseils boursiers basés sur l'analyse technique.