SPECIAL WALL STREET



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Points hauts :  Points bas :
10748  10569
10681  10506

En faisant rapidement le tour du propriétaire, on décèle facilement de grosses dissensions sur les divers segments sur les marchés de la bourse et du forex.
A la lueur du constat, il est essentiel de se parer d' une prudence extrême.
En effet, la communauté financière tire à hue et à dia sur l' ensemble de la cote sans faire de distingo.
Alors que l' on évoque ici ou là depuis quelques jours une intervention de la Réserve fédérale sur les marchés pour expliquer la hausse des actifs refuges par excellence comme l' or ou sur le forex des devises réputées très défensives tels que le franc suisse ou bien entendu le yen, symétriquement les indices boursiers continuent de progresser...
c' est en théorie contradictoire puisque rappelons également que si par exemple les investisseurs appréciaient l' idée d' un assouplissement de la politique monétaire de la Fed en se plaçant sur des valeurs exposées afin de profiter par anticipation d' une éventuelle intervention de Bernanke, par syllogisme, les ordres ne devraient pas affluer sur les secteurs défensifs ! Ils seraient en effet les premiers à payer un lourd tribut d' une telle action...

Au Foxy Trading Club, plutôt que de chercher des explications tirées par les cheveux, nous préférons voir en ce paradoxe des investisseurs totalement déboussolés et ne sachant plus trop où intervenir : c' est le problème de vivre au jour le jour en lisant des statistiques dont les chiffres se contredisent (parfois dans l' heure) in fine !
Nous appelons cette phase d' équilibre des courants. D' ailleurs, notre canevas pour décrire les cycles économiques a été depuis longtemps exposé sur nos pages : tant sur les articles traitant du trading sur cac 40 que dans les colonnes de l' analyse forex.
Selon notre perception des mouvements, la crise a laissé des blessures profondes dans la finance.
L' erreur consiste à penser que l' on puisse cicatriser rapidement (reprise vigoureuse de la croissance) ou alors que ces foyers infectieux vont empirer dans une sorte de septicémie ("double dip").
Dans les deux cas, les alternatives pêchent par manque de patience !
Le malade convalescent met du temps avant soit d' être en rémission ; soit de rechuter.
Pour l' instant, il est pris en charge et rien ne permet d' émettre sérieusement un diagnostic fiable !
Néanmoins, en fonction des "rapports cliniques", on commence à songer que la sortie de l' hôpital est proche pour un patient qui revient peu à peu dans la course... C' est notre avis.
Un panel d' experts interrogés par Reuters supposent que Wall Street devrait finir l' année en grapillant quelques pourcents encore...
Evidemment, loin de nous de tenter de conforter notre point de vue mais le sentiment tendrait à l' amélioration apparemment.

Quant à cet après-midi, nos projections entrevoient une seconde mi-temps animée.
Nous osons prendre le pari que nous ne partirons pas en week-end sans évacuer le range qui nous tenaille entre 3785 et 3735.
Ce matin, nous indiquions que la lisière du haut avait très bien servi à 3 reprises de barrière afin d' évincer les velléités vertes.
Attention à ce que les sorcières ne parviennent pas à mettre fin à l' invincibilité du plafond.
Notre Point Crucial de la Méthodologie de trading étant toujours actif, notre choix de coeur serait pour le cac 40 qu' il termine avec moins d' ambition aujourd' hui.
Et c' est très possible ! Surtout avec les statistiques du côté de la bannière étoilée.