Les perspectives boursières s'assombrissent pour le titre du géant mondial de l'agroalimentaire qui a échoué au cours du mois de janvier dans sa tentative de déborder ses sommets de 2009 à 44.10 euros. Depuis la valeur accuse le coup et pourrait prendre un biais baissier plus prononcé ce qui incite à se couvrir en tentant une vente à découvert.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Graphiquement le titre oscille dangereusement autour de sa moyenne mobile à 100 jours (tracée en orange), vers 41.65 euros, et a dernièrement laissé passer sa chance de déborder sa moyenne mobile à 20 jours (tracée en bleu foncé), vers 42.45 euros. Ces déboires le placent sur un terrain glissant avec la menace sous les 40.90 euros d'assister à une vague d'accélération baissière en direction des 39.35 euros. Sous ce seuil, c'est le gap laissé ouvert à 37.70 euros entre les séances des 4 et 7 septembre qui risquerait d'avoir un effet supplémentaire d'appel d'air à la baisse.

L'équipe de Tradingsat.com propose donc aux investisseurs actifs de miser sur notre scénario baissier en se positionnant en vente à découvert, au cours actuel, avec les 37.70 euros en ligne de mire. Afin de se prémunir face à une éventuelle invalidation de notre scénario, il est vivement recommandé de placer un ordre stop au-dessus des 42.70 euros.

Négatif à 41.300€  Objectif : 37.700€  Potentiel : +8.72%

tradingsat05022010.png