Malgré la décision du premier ministre François Fillon de baisser les prix du gaz d’environ 10%, l’action GDF SUEZ se hisse dans le peloton de tête des hausses du SRD (seuil de règlement différé).



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Notons que les bonnes nouvelles sur ce titre ne manquent pas. D’une part, la direction du groupe travaille main dans la main avec TOTAL, afin de renforcer le potentiel de croissance des deux groupes dans le solaire par le biais d’un projet d’implantation d’une unité de fabrication de plaquettes de silicium destinées à l’industrie photovoltaïque. D’autre part, le projet JIRAU au Brésil a été approuvé par le régulateur du secteur de l’énergie (restent encore les agences de l’eau et l’environnement). Ce projet réside en la construction d’un barrage hydroélectrique de 3.300 mégawatts qui se situera dans l'Etat de Rondonia, dans le nord-est du pays. Enfin, les analystes font état pour la plupart d’entre eux de la sous-évaluation de l’action du groupe. A ce sujet, Citigroup constate que le bilan de l′entreprise semble bon, avec un taux d′endettement inférieur à la moyenne du secteur et des échéances pour cette dette en moyenne supérieures à huit ans.
Pour finir, GSZ offre de meilleures perspectives de hausse que les équivalents du secteur car le groupe est moins confronté aux risques liés aux matières premières, au ralentissement économique ou au resserrement du crédit. En conclusion, voila un dossier solide sur lequel les analystes sont unanimes ou presque, le consensus Reuters étant principalement à l’achat avec un objectif moyen à 37 EUR soit près de 50% de potentiel.

A moyen terme, le titre GSZ se trouve à proximité de ses plus bas historiques. L’action avait fortement rebondi en octobre dernier vers 23 EUR, preuve de l’intérêt des investisseurs pour cette zone de prix. En données hebdomadaires, nous avons donc une forte probabilité qu’un point bas ait été atteint ce qui nous permet désormais de viser l’objectif théorique de la moyenne mobile à 20 semaines à 30 EUR.
A plus court terme, la valeur devra clôturer au-dessus des plus hauts récents en clôture à 25.64 EUR afin de valider la poursuite du mouvement en direction principalement des 27.83 EUR. Les plus offensifs pourront quant à eux prendre position sur les cours actuels avec des stops serrés au-dessous de la moyenne mobile à 20 jours (25.2 EUR actuellement).

Opinion
Positive au dessus de 25.2 EUR
avec comme objectif 27.83 EUR

zonebourse16032009.gif