Le premier groupe mondial en termes de trafic international de passagers a vu son cours de bourse perdre de l'altitude au fil des mois. En cause la dégradation de la conjoncture qui pèse inévitablement sur le niveau du trafic. Même si la compagnie aérienne s'attelle à renforcer son plan de baisse des coûts, l'année 2009 s'annonce difficile et la toile de fond n'incite pas à l'optimisme. Le cours pourrait donc se laisser emporter par la dernière déferlante baissière dans le sillage de nombre de valeurs locataires du Cac 40.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Graphiquement le titre est victime de pressions baissières notamment entretenues par la présence d'une oblique descendante (tracée en noire), vers 7.50 euros, qui bloque toute initiative acheteuse. Actuellement coiffée par la moyenne mobile à 10 jours (tracée en bleu clair), vers 7.45 euros, la valeur se place au bord d'un nouveau gouffre et a vu exploser son volume de transactions durant la séance d'hier. Si les 6.90 euros cédaient et cette hypothèse doit être prise très au sérieux, le titre serait précipité en direction de ses planchers d'octobre 2002 à 6.49 euros. Happée par la pression vendeuse, le niveau des 6 euros constituerait alors le prochain palier psychologique sur lequel la valeur pourrait amorcer une réaction d'ordre technique.

L'équipe de Tradingsat.com propose donc aux investisseurs actifs de miser sur notre scénario baissier en se positionnant en vente à découvert, au cours actuel, avec les 6.25 euros en ligne de mire. Afin de se prémunir face à une éventuelle invalidation de notre scénario, il est vivement recommandé de placer un ordre stop au-dessus des 7.50 euros.

Négatif à 7.15€  Objectif : 6.25€  Potentiel : +12.59%

tradingsat03032009.png