Le titre de la SSII française aurait-il mangé son pain noir après une année « houleuse », marquée par un conflit avec les fonds PARDUS et CENTAURUS sur la stratégie du groupe?



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Le titre flambe aujourd’hui à la Bourse de Paris, les investisseurs saluant l’arrivée de Thierry BRETON aux commandes de la société en remplacement de Philippe GERMOND. Habitué aux situations « difficiles » (BULL, THOMSON), l’ancien ministre des finances rassure le marché qui espère ainsi une accélération du plan stratégique et un recentrage vers les métiers à forte expertise, notamment les systèmes de paiement.
Techniquement, le plancher évoqué fin octobre à 16,16 EUR se confirme. Après une série de records baissiers, après des indicateurs historiquement survendus, le titre retrouve grâce aux yeux des investisseurs.
En données hebdomadaires, on reste sur des niveaux de survente qui suggèrent une probable correction au cours des prochaines semaines ; par la méthode des retracements, l’objectif d’un scénario de correction technique ressort à 26,50 EUR (retracement de 50% de la dernière vague de baisse).
En données quotidiennes, on apprécie le fond de retournement en « tasse avec anse » sous une ligne de cou à 20 EUR. Le dépassement de la moyenne à 20 jours, pour la première fois depuis le début de la baisse en septembre, est de bon augure et marque un changement dans le consensus. La configuration s’améliore et laisse envisager une poursuite du rattrapage vers des cibles potentielles à 23 et 26,4 EUR.
Nous maintenons donc un avis positif sur le dossier et renforçons sur pull back vers la moyenne à 20 jours ou sur signal au-delà des 20 EUR. Le stop de protection est relevé à 17,40 EUR.

Opinion
Positive au dessus de 17.4 EUR
avec comme objectif 26.4 EUR

zonebourse17112008.gif