EDF ENERGIES NOUVELLES, filiale à 50 % d’EDF, spécialisé de la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, a annoncé cette semaine la mise en service d’un parc éolien d’une puissance de 26 mégawatts au Royaume-Uni. L’entreprise a récemment lancé une augmentation de capital pour financer sa stratégie de mise en place d’une capacité de production importante et diversifiée, de 4000 MW fin 2012, dont 500 de solaire.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Techniquement, après avoir consolidé depuis le mois de janvier, le titre a lourdement chuté à partir de début septembre, alors que la crise s’étendait à l’économie réelle et que la valeur n’était plus protégée par son statut d’utilities. Depuis, les cours sont étouffés par la moyenne mobile à 20 jours qui a jusque là stoppé toutes les velléités de rebond. Les 19 EUR ont stoppé la chute du titre, au moins à cours terme, alors que le gap baissier ouvert le 24 octobre a été attaqué. Un rebond technique en direction de la moyenne mobile à 20 jours qui s’aplatit est à envisager.
Dans ce contexte, on pourra se placer à l’achat sur le titre avec en ligne de mire les 25 EUR. Un stop de protection sera placé sous le plus bas des dernières séances, à 20.40 EUR.

Positive au dessus de 20.4 EUR
avec comme objectif 25 EUR

zonebourse31102008.gif