Malgré une valorisation de moins de 5 fois les bénéfices de 2008, l’action AIR FRANCE vient d’inscrire de nouveaux plus bas annuels. Il faut dire que la flambée des prix du pétrole, qui pourrait d’ailleurs se poursuivre vers les 170$ selon le président de l’OPEP, ne favorise pas la remontée du titre de la compagnie aérienne. AIR FRANCE s’est également vu infligé une amande de 350 millions de dollars concernant une entente illicite sur les prix du fret aérien aux Etats-Unis.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
D’un point de vue technique, le titre poursuit la tendance baissière amorcée depuis mai dernier au-dessous de la moyenne mobile à 20 jours. Le précédent soutien à 15.24 EUR a rapidement été enfoncé et ce, dans des volumes d’échanges particulièrement importants. Il faudra que le titre conserve le seuil sur lequel il évolue actuellement vers les 15 EUR en données hebdomadaires sous peine d’assister à une nouvelle accélération baissière en direction des 13 EUR.
On conservera donc un biais baissier tant que le titre évoluera sous les 16 EUR, point de passage de la moyenne mobile à 20 jours.

En surveillance. Surveiller la sortie du range 14.55 EUR / 16.56 EUR

zonebourse02072008.gif