Avec un PER 2008 de l'ordre de 47 fois les bénéfices attendus, EDF ENERGIES NOUVELLES nous semble surévalué. Nous pensons en effet que le prix du pétrole va baisser en 2008 (cf notre note de recherche sur les prix du pétrole). Du reste, l'OPEP a tout intérêt à faire baisser les prix, ne serait-ce que pour casser la croissance d'un secteur concurrent et maintenir les pays consommateurs dans une certaine dépendance. Il y a donc un risque important que les investissements dans les nouvelles énergies deviennent moins rentables, ce qui ne manquerait pas d'impacter un secteur que nous jugeons exagérément valorisé et qui nous fait un peu penser au secteur de l'internet début 2000 !



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
D'un point de vue graphique, le titre est sorti par le bas d'un biseau ascendant dans des volumes baissiers étoffés. A plus court terme, un rebond pourrait intervenir à 47,25 EUR. Il devrait être mis à profit pour vendre le titre en vue d'un retour sur le bas du biseau à 43 EUR. Un stop de protection pourra être positionné au-dessus de la résistance à 52,20 EUR.

Négative sous les 52.2 EUR
avec comme objectif 43 EUR

zonebourse19122007.gif