La perspective d'une réduction des effectifs par le non remplacement d'un départ à la retraite sur deux d'ici à 2010 a redonné de l'intérêt à EDF. Il est vrai qu'une telle mesure permettrait à la marge opérationnelle du groupe de s'améliorer de plusieurs points et d'atteindre 26,8% en 2008 contre 23,6% réalisé en 2006. L'augmentation des prix du pétrole devrait également pousser à la hausse ceux de l'électricité. Citigroup estime qu'EDF devrait pouvoir relever à long terme le prix du mégawatt/heure à 60 euros, contre 55 actuellement.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Graphiquement, le titre a renoué avec ses plus hauts historiques à 81,45 EUR. Ce niveau a été dépassé ce qui nous amène à relever notre objectif. Nous visons dorénavant le seuil technique des 90 EUR.
Un stop de protection pourra être positionné au-dessous du support à 77,20 EUR.
Jérôme Boumengel

Opinion
Positive au dessus de 77.2 EUR
avec comme objectif 90 EUR.

zonebourse26102007.gif