La progression soutenue de ses résultats au 1er semestre n'ont pas permis à LEGRAND d'enrayer le mouvement de baisse amorcé au mois de juin dernier. Le titre a notamment été dégradé par plusieurs brokers et ne dispose plus que de 37% d'opinions positives auprès des analystes financiers qui suivent son dossier. Il semble que la remontée des prix du cuivre depuis le début de l'année, métal largement utilisé dans la fabrication des prises de courant et des disjoncteurs, soit un élément qui pèse négativement dans le jugement des analystes. Tout comme le ralentissement de l'immobilier résidentiel aux Etats Unis où le groupe français réalise près de 30% de ses ventes. Ajoutons à cela une valorisation, sur la base des PEG 2007 et 2008, la plus forte de son secteur.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Nous vendons le titre vers 24 EUR. Nous visons dans un premier temps le support à 22,05 EUR. par la suite, un retour sur le support long terme à 20,36 EUR n'est pas un scénario à exclure.  
Jérôme Boumengel

Opinion
Négative sous les 26.21 EUR
avec comme objectif 22.05 EUR.

zonebourse26092007.gif