Le titre EDF vient d'échouer au franchissement de la moyenne mobile à 20 jours. Sur le court terme, les cours demeurent donc sous pression vendeuse et devraient rapidement revenir tester l'important support des 40.50 euros, pivot sur le moyen terme. D'éventuelles positions haussières ouvertes dans une logique à moyen terme devront être protégées contre l'éventuelle rupture de ce support. En effet, ce scénario confirmerait un retournement de tendance avec un risque de retour rapide vers 36 euros. On positionnera par conséquent des stops de protection juste sous les 40 euros.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Dans une optique de trading, le timing apparaît opportun pour l'ouverture de positions vendeuses dans la zone de cours actuelle afin de mettre à profit la proximité de la moyenne mobile à 20 jours. On renforcera alors cette stratégie baissière dans un second temps, en cas de rupture des 40 euros, afin de mettre à profit une probable accélération baissière en direction des 36 euros.

Analyse publiée le 06/06/2006 à 09H58

Opinion
Négative sous les 44 €
avec comme objectif 40 €.

edf060602006.gif