Depuis le début de l’année, le titre chute sans trouver de réel support permettant d’enrayer la baisse. L’approche de la publication des résultats pourrait-elle venir tirer le titre de ce mauvais pas ?



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

   Analyse Technique

  En hebdomadaire, Alcatel teste actuellement la moyenne mobile 100. Compte tenu de la configuration (MM100 haussière), cette moyenne mobile pourrait jouer un rôle de support important. En effet, la tendance long terme hebdomadaire reste haussière tout comme la tendance court terme (20 semaines). En revanche, la tendance moyen terme est baissière.
  En quotidien, l’analyse est bien différente. Les tendances court terme et moyen terme sont fortement baissières et la tendance long terme reste haussière. Nous avons donc, en quotidien, trois moyennes mobiles (CT, MT et LT) qui vont désormais jouer le rôle de résistance. Le croisement inévitable (à la baisse) de la moyenne mobile 100 par la moyenne mobile 20 devrait accélérer la baisse.

  En ce qui concerne les bandes de bollinger, nous observons en quotidien deux bulles baissières particulièrement puissantes à court terme et à moyen terme. Le titre a besoin de trouver un support suffisamment solide afin que l’on puisse entrevoir un essoufflement de ces bulles baissières.

  Au niveau des oscillateurs, le MACD court terme a donné un signal de vente le 7 janvier. Le RSI court terme est passé en zone de survente aujourd’hui (24/01/05).

  Les chandeliers japonais ne donnent aucune indication : la baisse devrait se poursuivre. L’étoile du matin observée les 13, 14 et 17 janvier n’a du sa formation qu’à la fermeture des marchés américains lundi dernier. Les faibles volumes laissant peu d’espoir, la journée du 18 janvier a invalidé toute hypothèse de hausse. Il nous faut donc attendre d’autres signaux.

  En conclusion, Alcatel reste en tendance baissière en quotidien. Ce titre a testé divers supports sans succès. Nous serons attentifs, cette semaine au test probable des 10,20 €. Le caractère survendu de la valeur en quotidien et le fait que le titre soit sur sa moyenne mobile 100 en hebdomadaire militent pour un rebond du titre. Cependant, ce retournement haussier ne peut être durable : les pentes des deux moyennes mobiles 20 et 50 jours étant trop négatives. Dans le cas d’un retournement rapide, ces deux moyennes constitueront donc deux résistances importantes.

tritan24012005-1.gif


tritan24012005-2.gif


tritan24012005-3.gif


tritan24012005-4.gif


   Analyse fondamentale

  La publication des résultats 2004 est prévue le 3 février 2005.

  Cette publication est très attendue et redoutée par les investisseurs. Comme nous l’avons vu la semaine dernière (avec Ebay, Motorola, Lucent et Yahoo), l’exigence est grande actuellement. Dans ce contexte, le marché redoute, plus que jamais, les annonces de S. Tchuruk. Les attentes se polarisent essentiellement sur le niveau des marges et de la dette.
  Il semble qu’Alcatel ait épuisé tous ses crédits. Une publication de résultats sans éclat ni bonne surprise, comme celles qui se sont succédées jusqu’à présent, aurait un effet catastrophique sur le titre.
  La pression est maintenant sur les épaules du président d’Alcatel. Comment arrivera-t-il à satisfaire le marché ? Parlera-t-il de dividende ? C’est le moment, dans un tel contexte d’exigence, de présenter des perspectives plus offensives et de ne plus se contenter des simples annonces de réductions de coût.
  Si S. Tchuruk ne déçoit pas le marché, les changements de notations des différentes agences pourraient venir inverser de façon spectaculaire la tendance actuelle du titre.

  Les résultats de Nokia (le 27 janvier) donneront des indications intéressantes sur le comportement du marché.

   Environnement technique

  En quotidien, le marché français est passé en tendance vendeuse le 11 janvier, rejoignant ainsi le NYSE et le Nasdaq. Depuis vendredi (21/01), ces deux marchés sont survendus ; ils se situent désormais à des niveaux d’achat plus intéressants.
  En hebdomadaire, les trois marchés sont en tendance baissière.

   Conclusion

  En hebdomadaire, notre modèle avait acheté Alcatel le 8 octobre et l’a vendu le 17 décembre : gain 9,26%. Depuis cette vente, le titre a perdu plus de 6,5%. En quotidien, le titre a été vendu le 11 janvier, nous avons enregistré une perte de 2,22% (achat à 11,3 €, vente à 11,03 €).
  Nous attendons, maintenant, des signaux de retournement pour se replacer. Toutefois, le caractère spéculatif du titre nous incite à la prudence : rien ne sera durable, à la hausse, tant que les moyennes mobiles 20 et 50 jours seront orientées de la sorte. Nous serons particulièrement attentifs à ce qui se passera autour des 10,2 € en terme de conflit acheteurs-vendeurs (augmentation des volumes,..).

   Fiche valeur