Une correction baissière bien engagée.Les désengagements de Bolloré dans Ingenico pèsent sur le titre. Nous voyons mal comment Havas pourrait éviter de descendre sous les 4 €. Seul une nouvelle initiative de l’investisseur breton stopperait cette tendance.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

   Analyse technique

  Depuis le 20/10, la zone des 4,16 € a joué un rôle important de support. Le 2 décembre dernier, le titre est venu tester une résistance (4,3 €) et s’est replié immédiatement.
  Ensuite, Havas a coupé à la baisse la moyenne mobile 50 jours donnant ainsi un excellent signal de vente. Les trois jours qui ont suivi, la zone des 4,16 € a tenté de retenir le titre ; sans résultat : le jeudi (09/12), le cours est nettement reparti à la baisse après avoir effectué un pull-back sur la MM50 jours.

  En quotidien et après analyse des moyennes mobiles, Havas est clairement en tendance baissière que cela soit à court, moyen ou long terme. Le support des 3,96 € est désormais le prochain objectif.

  Le MACD court terme nous a donné un signal de vente le 09/12. Le RSI court terme, toujours dans la zone neutre (35,8), est au plus bas depuis le 29 juillet dernier.

  Au niveau des bandes de Bollinger, nous pouvons remarquer la formation d’une bulle baissière sur le moyen terme (50 jours) depuis le 08/12. Ce mouvement va nous mener sur le premier objectif des 3,96 €. En hebdomadaire, les bandes de Bollinger nous donnent un second objectif à la baisse. Il s’agit de la zone des 3,7 € (point bas atteint en avril dernier).

  Les chandeliers japonais (en quotidien ou en hebdomadaire) ne nous renseignent pas sur d’éventuels retournements de tendance. Il faudra plus particulièrement les observer à l’approche des zones des 3,96 € et des 3,7 €.

  Conclusion, l’analyse technique est baissière.

   Analyse fondamentale

  Le franchissement en baisse du seuil des 10% de la participation de Bolloré dans Ingenico, le 08/12, a provoqué une vague de vente sur le titre Havas.
  L’inquiétude des investisseurs en ce qui concerne les intentions de Vincent Bolloré a repris le dessus. Une clarification à ce sujet semble être la condition suffisante d’un retour haussier du titre d’autant que les rumeurs d’OPA restent prégnantes.

  En hebdomadaire, notre modèle a vendu Havas il y a quatre semaines. En quotidien, le titre a été vendu mercredi soir dernier.

tritan14122004-1.gif


tritan14122004-2.gif


tritan14122004-3.gif