Vinci : Vers de nouveaux sommets. Après une petite frayeur mercredi 24/11, le titre est reparti de l’avant et cherche désormais de nouvelles références haussières.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

   Analyse technique

  Le 24/11, nous avons connu une alerte sévère pouvant remettre en cause la tendance haussière. Ce mercredi, le cours est venu buter sur la moyenne mobile 20 jours, encore baissière, pour former le deuxième élément d’une possible étoile du soir (figure dangereusement baissière). Le risque majeur était donc un retour sur la moyenne mobile 100 sous les 90 €. Heureusement, le lendemain, cette étoile ne s’est pas confirmée. En effet, le titre a franchi à la hausse la moyenne mobile 20 jours (flat), donnant ainsi un clair signal d’achat.  Ce même jour, Vinci vient tester la moyenne mobile 50 jours et le vendredi celle-ci est coupée à la hausse avec un gap.

  Du côté des bandes de Bollinger, les BB 20 jours forment désormais une bulle haussière. Cette bulle devrait amener le titre au-dessus de ses plus hauts historiques.

  Au niveau du RSI, le titre n’est pas encore suracheté et ne donne aucun signe d’essoufflement ; ce qui laisse présager d’une continuation du mouvement haussier.

  Le titre est donc clairement inscrit dans une tendance haussière et va donc chercher de nouveaux repères historiques.

tritan27112004-1.gif


tritan27112004-2.gif


tritan27112004-3.gif


   Analyse fondamentale

  La spéculation autour de l’actionnariat des ASF a pris fin jeudi dernier avec la signature d’un accord entre l’Etat, la société ASF et Vinci concernant le capital et la gouvernance d’entreprise des ASF. Cette conclusion a été bien accueillie par les investisseurs et n’a donc pas mis un terme à la tendance haussière du titre.

   Environnement technique

  En quotidien, l’indicateur de tendance court terme est en baisse depuis le 15/11. Globalement (Court, moyen et long terme), cet indicateur est en tendance baissière.
  Le niveau atteint à court terme (proche des 50%) laisse la place à un rebond haussier. La marge de manœuvre est toutefois mince car les indicateurs de tendance des marchés américains sont à des niveaux historiquement haut sans avoir connu de réelles phases de consolidation.
  L’environnement technique est donc assez incertain. Toutefois, un titre comme Vinci peut tout de même tirer son épingle du jeu car, avec un bêta court de 0,42, ce titre est peu sensible aux variations globales des marchés.

  Tritan-Bourse a acheté Vinci il y a 15 semaines, en hebdomadaire. En quotidien, nous sommes passé à l’achat mardi dernier.

   Fiche Vinci