Le 3 mars 2017, CGG S.A ("CGG" ou la "Société") a entamé un processus de restructuration financière dans le but de réduire de manière drastique la dette et son coût en numéraire pour les aligner sur sa génération de trésorerie. Afin de faciliter ces discussions relatives à sa restructuration menées sous l’égide d’un mandataire ad hoc CGG a conclu des accords de confidentialité et initié des discussions avec (i) certains membres du comité ad hoc représentant la majorité du montant en principal de la dette sécurisée (le “Comité de Coordination des Prêteurs Sécurisés”), (ii) les membres du comité ad hoc représentant environ 40 % du montant en principal des Senior Notes (le “Comité ad hoc des Senior Notes”), (iii) le représentant des masses des porteurs d’OCEANEs (qui détient également environ 8,9 % des OCEANEs venant à échéance en 2019 et environ 10,0% des OCEANESs venant à échéance en 2020), (iv) DNCA, actionnaire représentant environ 7,9 % du capital et environ 7,7 % des droits de vote de CGG, ainsi que environ 19,1 % du montant en principal des Senior Notes venant à échéance en 2020 et environ 20,7 % des OCEANEs venant à échéance en 2020 et (v) deux autres actionnaires significatifs, Bpifrance Participations représentant environ 9,4 % du capital et environ 10,8 % des droits de vote de CGG, et AMS Energie représentant environ 8,3 % du capital et environ 8,1 % des droits de vote de CGG (collectivement les “Parties Prenantes”).



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Conformément aux accords de confidentialité, CGG doit rendre public, au plus tard le 12 mai 2017, l’état d’avancement à cette date des négociations relatives à sa restructuration financière et certaines informations auparavant confidentielles, parmi lesquelles certains objectifs financiers ainsi que des informations complémentaires sur ses segments d’activités. La présentation ci-jointe, intitulée « Présentation du plan d’affaires et proposition de restructuration financière » et qui est disponible dans la rubrique « relations investisseurs » du site internet de la Société, résume l’état d’avancement des négociations et les informations auparavant confidentielles susvisées (cf. pages 7 à 17) en particulier certaines informations relatives au plan d’affaires 2017-2019. Elle est diffusée conformément aux obligations de la Société au titre des accords de confidentialité et afin de satisfaire à ses obligations de communication au marché de l’ensemble des informations privilégiées échangées avec les Parties Prenantes au cours des discussions.

Jean-Georges Malcor, Directeur Général de CGG, a déclaré : « Les discussions ont été complexes en raison des efforts importants demandés à toutes les parties prenantes. La proposition que nous avons formulée est dans l'intérêt social de la Société. Elle préserve l'intégrité du Groupe et fournit un cadre pérenne pour les activités, les salariés et les clients de la Société. Cette proposition de restructuration repose sur un désendettement important avec une dette brute d’environ 3 milliards de dollars US réduite à environ 1 milliard de dollars US par conversion en actions et offre à la Société la flexibilité financière nécessaire pour prendre en compte les différents scénarios de redressement. Les actionnaires ont la possibilité de participer de manière significative au redressement de la Société après restructuration, par le biais de l’augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription et des deux types de bons de souscription qui leurs sont réservés. Cette proposition est soutenue par plusieurs des Parties Prenantes clés. Nous cherchons à obtenir le soutien d’autres Parties Prenantes à cette proposition exhaustive.»

La cotation des actions et OCEANEs CGG (Actions Code ISIN : FR 0013181864, OCEANEs 2019 Code ISIN : FR 0011357664, OCEANEs 2020 Code ISIN : FR 0012739548) sera suspendue par Euronext jusqu’au 12 mai 2017, à 15h30.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest