Esben Østergaard CTO d’Universal Robots, co-inventeur de la cobotique, viendra partager sa vision de la robotique



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
  
Dans un contexte où les robots sont la cible de critiques grandissantes pour leur impact supposé sur le marché de l’emploi, Esben Østergaard co-inventeur du cobot participera au salon Innorobo 2017 pour y présenter sa vision de la robotique. Celle d’une technologie accessible à tous, flexible, facilement programmable et peu couteuse. Une technologie composée de robots avec lesquels l’Homme peut travailler côte à côte et ce, en toute sécurité, afin d’automatiser rapidement et facilement des lignes de montage aux tâches répétitives et aux risques de TMS importants. Une offre de matériel qui était précédemment réservée aux sociétés pouvant s’offrir les services de programmateurs en robotique.

La robotique, outil de poids pour la compétitivité
Le Conseil d'orientation pour l'emploi (COE) estimait en janvier dernier que moins de 10% des emplois risquaient de disparaître en France comme dans d'autres pays de l'OCDE, du fait de l'automatisation et de la numérisation. Il faut ainsi davantage s’attendre à une mutation de ces métiers qu’à leur disparition à l’instar de l’Allemagne, pays qui compte en Europe à ce jour le plus de robots et qui est, par ailleurs, en situation de plein emploi. Les entreprises françaises ont bien conscience des avantages que représentent les cobots.

C’est par exemple le cas de la société BWIndustrie une PME de Moselle spécialisée dans le fraisage, le tournage et l'usinage de pièces légères en petites séries. BWIndustrie avait besoin d'un équipement de production susceptible d'être reprogrammé rapidement et simplement pour effectuer un éventail de tâches différentes. La robotisation est vite apparue comme inévitable pour rester compétitif, élargir ses activités et développer ses parts de marché.

Une récente étude du cabinet Technavio concernant le marché mondial des robots collaboratifs[1], annonçait que ce celui-ci devrait suivre un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de plus de 60% de 2017 à 2021 et pourrait atteindre à la fin de cette période 2,1 milliards de dollars.

Esben Østergaard, est né en 1974 à Shiraz (Iran) et a grandi au Danemark où il arrive avec sa famille en 1981. Après un doctorat de robotique obtenu en 2004, il fonde avec ses confrères chercheurs Kasper Støy et Kristian Kassow la société Universal Robots. Ensemble ils souhaitaient rendre la technologie robotique accessible à tous en développant des petits robots flexibles, facilement programmables et peu couteux, avec lesquels il serait possible de collaborer et d’automatiser les lignes de montage dans l’industrie.

Universal Robots profitera également de sa présence au salon pour présenter ses dernières innovations que sont l’Universal Robots Academy et le programme UR+. Le premier est un ensemble de modules de formations proposées gratuitement en ligne, en vue de rendre l’automatisation accessible à un plus grand nombre d’entreprises. Le second est un programme de type « store », permettant le développement et la présentation d’applications gravitant autour des bras robotiques collaboratifs UR3, UR5 et UR10 avec pour objectif de réduire le temps d’intégration, augmenter le confort des utilisateurs et réduire les coûts pour toutes les parties impliquées.

Pour toute demande d’interview avant ou pendant le salon, merci de contacter l’agence BPR France.

A propos d’Universal Robots
Universal Robots est le résultat de nombreuses années intensives de recherche menées au sein du fleuron de la robotique à Odense, au Danemark. L’entreprise a été créée en 2005 par trois chercheurs, Esben Østergaard, Kasper Støy et Kristian Kassow. Ils voulaient ensemble rendre la technologie robotique accessible à tous en développant des petits robots flexibles, facilement programmables et peu couteux, avec lesquels il serait possible de collaborer et d’automatiser les lignes de montage dans l’industrie. L'offre produits d'Universal Robots comprend les bras robotisés collaboratifs UR3, UR5 et UR10, leurs noms renvoyant à leurs charges utiles en kilos. Depuis la mise sur le marché du premier robot UR, en décembre 2008, l’entreprise a connu une croissance importante. Universal Robots est le leader du marché des cobots avec plus de 13.000 robots installés à travers le monde. Avec une moyenne de 195 jours, Universal Robots présente la durée de retour sur investissement la plus courte du marché. L’entreprise, détenue par l’américain Teradyne Inc basé à Boston, a son siège à Odense et détient différentes succursales et bureaux en régions ainsi qu’aux Etats Unis, en Espagne, en Allemagne, à Singapour, en République Tchèque, en Inde et en Chine. Universal Robots emploie plus de 380 employés à travers le monde.  

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.universal-robots.com.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest