Paris, le 20 mars 2017 - Le groupe d’ingénierie s’associe à l’association Réplic’Air dans un projet inédit : construire et faire voler au 1er trimestre 2018, le premier modèle de l’avion de chasse Dewoitine 551 conçu en 1939. Assystem apporte son expertise en matière de fabrication additive métallique au travers de la conception et la livraison de pièces de support et du système mécanique. L’avion sera exposé en juin prochain au salon du Bourget 2017.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values


Assystem, groupe d’ingénierie majeur et partenaire des principaux acteurs du secteur aéronautique, a décidé de s’associer au projet de l’association Réplic’Air, consistant à donner vie au mythique Dewoitine 551, le contrat de partenariat courant sur une durée initiale de deux ans. Le groupe accompagnera le projet depuis la phase de conception et fabrication du D551, jusqu’à la campagne d’essais en vol, prévue au 1er semestre 2018.

Assystem réalisera la conception de pièces destinées à être produite en impression 3D (ou ALM-Additive Layer Manufacturing) et assurera le suivi de production de ces pièces avant de les mettre à disposition de Réplic’Air. Les pièces concernées sont des supports systèmes, ainsi que des sous-composants de la structure secondaire et des systèmes mécaniques.

« Le projet est éminemment excitant pour les passionnés d’ingénierie et d’aviation que nous sommes. Assystem se retrouve entièrement et partage les valeurs de Réplic’Air : oser relever des défis, aider l’expression des talents individuels et collectifs, utiliser les expertises techniques de chacun. Ce partenariat est aussi un hommage aux pionniers pour l’héritage confié nous permettant de savoir d’où l’on vient pour mieux envisager l’avenir », s’enthousiasme Dominique Louis, Président-Directeur général d’Assystem.

Assystem met ainsi au service d’un projet atypique ses connaissances et ses nombreux retours d’expériences en matière de fabrication additive dans le secteur aéronautique. Le groupe accompagne en effet différents acteurs de la filière dans cette démarche. Son expertise reconnue lui vaut ainsi d’y être présent tout au long de la chaîne de valeur, depuis la sélection des poudres utilisées par les futurs fournisseurs du constructeur jusqu’à la conception des premières pièces fonctionnelles.

Un avion mythique

Le D551 est entré dans la légende à défaut d’avoir servi l’armée de l’Air. Son histoire commence en 1939, lorsque le constructeur Emile Dewoitine entreprend de décliner son modèle D520, avion de chasse en service dans l’armée de l’Air. Le constructeur voit en effet la capacité d’augmenter les performances de l’avion tout en divisant par 2 le temps de production. Pour démontrer cette capacité, il conçoit, fabrique et met au point l’avion D550. Il décolle le 23 juin de Toulouse-Francazal avec Marcel Doret aux commandes. Pilote d’essais pour Dewoitine, recordman, voltigeur et pilote de chasse émérite pendant la Seconde Guerre mondiale, il sort bluffé de ce premier vol. Le ministre de l’Air dépêche son conseiller spécial, Michel Detroyat qui, bien qu’enthousiasmé, suggère quelques améliorations : envergure augmentée, réservoir accru, pare-brise redessiné. Le projet avance, de nouveaux moteurs de conception Hispano-Suiza sont attendus. Et puis l’Armistice est signé et les modèles, considérés comme prises de guerre, finiront ferraillés en 1941. Jusqu’au projet de Réplic’Air, le D551 n’aura jamais volé.

# # #

A propos d’Assystem
Assystem est un groupe international d'ingénierie. Au cœur de l’industrie depuis cinquante ans, le groupe accompagne ses clients dans le développement de leurs produits et dans la maîtrise de leurs investissements industriels tout au long du cycle de vie. Assystem emploie près de 12 500 collaborateurs dans le monde et a réalisé un chiffre d’affaires de 956 M€ en 2016. Assystem est cotée sur Euronext Paris.

Plus d’informations sur www.assystem.com - Retrouvez Assystem sur Twitter : @Assystem

A propos de Réplic’Air
Créée en 2011, l’association a pour objectif de reconstruire et de faire voler des avions anciens porteur d’histoire en utilisant des techniques actuelles comme la modélisation numérique, la simulation et l’impression 3D. Le Morane-Saulnier de type G, avion mythique utilisé par Roland Garros pour réaliser la première traversée de la Méditerranée en 1913, a été le premier projet de Réplic’Air. L’équipe travaille actuellement à la reconstruction du Dewoitine 551, avion de chasse de 1940 qui n’a jamais encore volé. Composé de 80 personnes, le groupe se démarque par un esprit résolument pionnier et agile tout en maîtrisant les risques liés aux projets.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest