Le virus respiratoire syncytial est la cause la plus fréquente d'inflammation pulmonaire et de pneumonie chez le nourrisson -



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Paris, France - Le 3 mars 2017 - Sanofi et son entité mondiale vaccins Sanofi Pasteur annoncent aujourd'hui avoir conclu un accord avec MedImmune, la division mondiale de recherche et développement sur les agents biologiques d'AstraZeneca, en vue du développement et de la commercialisation d'un anticorps monoclonal -- baptisé MEDI8897 -- pour la prévention des maladies associées au virus respiratoire syncytial (VRS) chez les nouveau-nés et les nourrissons. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, le VRS est la cause la plus fréquente d'infection des voies respiratoires basses chez l'enfant de moins d'un an aux États-Unis et dans le monde.

MEDI8897 est un anticorps monoclonal très puissant qui neutralise le VRS en liant la protéine de fusion F du VRS exprimée sur les virions et les cellules infectées ; il est conçu pour avoir une demi-vie prolongée de sorte qu'une seule dose devrait suffire pour toute la durée de la saison virale. Il est développé pour l'immunisation passive du nourrisson. MEDI8897 fait actuellement l'objet d'une expérimentation dans le cadre d'une étude de phase IIb chez des nourrissons prématurés et un essai de phase III est prévu chez des nourrissons à terme en bonne santé. MEDI8897 a obtenu le droit à un examen prioritaire (fast-track) de la FDA des États-Unis en 2015.

« Le VRS est considéré comme la plus importante indication manquante dans le calendrier vaccinal des nouveau-nés », a déclaré David Loew, Vice-Président Exécutif de Sanofi et Responsable de Sanofi Pasteur. « Etant un leader mondial du secteur des vaccins pédiatriques, cet accord avec MedImmune cadre parfaitement avec les ambitions de Sanofi Pasteur. Le VRS cause d'importantes épidémies saisonnières dans le monde et leur gravité affecte en tout premier lieu les nourrissons », a-t-il ajouté. « Nous sommes impatients de travailler avec MedImmune pour offrir une solution contre cette maladie des voies respiratoires basses qui affecte les nourrissons à un âge où ils sont les plus vulnérables. »

En vertu de cet accord, Sanofi Pasteur effectuera un paiement initial de 120 millions d'euros et pourra verser jusqu'à 495 millions d'euros en fonction de la réalisation de certains objectifs de développement et de ventes. Les deux entreprises partageront tous les coûts et bénéfices à parts égales. MedImmune continuera de diriger toutes les activités de développement jusqu'à la première approbation du produit et AstraZeneca conservera les activités de fabrication de MEDI8897. Sanofi Pasteur dirigera pour sa part les activités de commercialisation de MEDI8897.


À propos de Sanofi
Sanofi, l'un des leaders mondiaux de la santé, s'engage dans la recherche, le développement et la commercialisation de solutions thérapeutiques centrées sur les besoins des patients. Sanofi est organisé en cinq entités globales : Diabète et Cardiovasculaire, Médecine générale et Marchés émergents, Sanofi Genzyme, Sanofi Pasteur et Santé Grand Public. Sanofi est coté à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi, met à disposition plus de un milliard de doses de vaccins chaque année, permettant de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde. Sanofi Pasteur est un leader mondial et produit des vaccins de haute qualité correspondant à ses domaines d'expertise pour répondre à la demande de santé publique. L'expérience de Sanofi Pasteur dans le domaine des vaccins remonte à plus d'un siècle. C'est aujourd'hui la plus importante société entièrement dédiée au vaccin, qui investit plus d'un million d'euros par jour en recherche et développement. Pour plus d'informations, consulter le site: www.sanofipasteur.com.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest