Ces nouvelles données démontrant la préservation de la fonction des cellules bêta par l’Imeglimine seront présentées lors du 14e congrès mondial sur l’insulinorésistance, le diabète et les maladies cardiovasculaires



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Lyon, France, le 21 novembre 2016 – POXEL SA (Euronext – POXEL - FR0012432516), société biopharmaceutique développant des produits innovants pour traiter le diabète de type 2, annonce aujourd’hui une présentation orale ainsi qu’un poster lors d’un nouvel abstract sur l’Imeglimine, à l’occasion du 14e congrès mondial sur l’insulinorésistance, le diabète et les maladies cardiovasculaires (WCIRDC), qui se tiendra du 1er au 3 décembre 2016 à l’Hilton Universal City Hotel de Los Angeles. Informations sur le poster de l’Imeglimine Poster # 00084

Titre : “Imeglimin Preserves Beta Cell Function and Mass in Male Zucker Diabetic Fatty Rats”

Nom de la session : 2016 Poster Session of the WCIRDC

Date, heure et lieu : jeudi 1er décembre 2016, 12h15-13h15 et 19h30-20h30, Ballroom AB

Informations sur la présentation orale de l’Imeglimine

Titre : “Imeglimin Preserves Beta Cell Function and Mass in Male Zucker Diabetic Fatty Rats (#00084)”

Nom de la session : Abstract Oral Presentation Session

Date, heure et lieu : vendredi 2 décembre 2016, 18h30-20h00, salle “HIRO“, au “Lobby level“

Poxel annoncera les résultats dans un communiqué dédié suite à la présentation.

A propos de l’Iméglimine
L’Iméglimine est le premier représentant d'une nouvelle classe chimique d’agents antidiabétiques oraux, les Glimines. L’Iméglimine agit sur les trois principaux organes cibles impliqués dans l'homéostasie du glucose : le foie, les muscles et le pancréas. L’Iméglimine a un mécanisme d’action unique qui cible la bioénergétique mitochondriale. Il en découle un effet potentiel réducteur de la glycémie, ainsi que le potentiel d’éviter la dysfonction endothéliale, qui peut avoir des effets protecteurs sur les complications micro et macrovasculaires induites par le diabète, et des bienfaits au niveau de la protection et de la fonction des cellules bêta, susceptibles de ralentir l'avancée de la maladie. Ce mode d'action distinct de celui des traitements existants pour le diabète de type 2 fait de l’Iméglimine un candidat de choix en monothérapie et en complément d'autres traitements tels que la metformine ou la sitagliptine. Plus de 850 patients ont participé au développement de Phase 2 de l’Iméglimine aux Etats-Unis et dans l’Union Européenne et un essai clinique de Phase 2b est en au cours au Japon, auprès de 300 sujets.

À propos de Poxel www.poxel.com
Poxel s’appuie sur son expertise du développement dans le métabolisme pour développer et valoriser un portefeuille de candidats médicaments, concentré actuellement sur le diabète de type 2. Nous avons terminé le développement de phase 2 aux États-Unis et en Europe de notre produit le plus avancé, l’Iméglimine, premier d’une nouvelle classe thérapeutique ciblant le dysfonctionnement mitochondrial, et qui est entré en développement clinique de phase 2b chez des patients japonais. Nous poursuivons le développement de notre 2ème programme, le PXL770, un activateur direct de l’AMPK. Nous entendons générer de la croissance grâce à des partenariats stratégiques et le développement de notre portefeuille.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest