PARIS, le 17 octobre 2016 – Ecoslops (Code ISIN : FR0011490648 ; Mnémonique : ALESA / éligible PEA-PME), entreprise technologique innovante produisant du carburant et du bitume léger à partir de résidus pétroliers issus du transport maritime, annonce une modification de sa gouvernance.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Ecoslops annonce ce jour avoir pris connaissance de la volonté de Michel Pingeot de démissionner de son poste de Président du Conseil d'administration et d’administrateur, à compter du 15 novembre 2016, suite à sa cession de 3% du capital d’Ecoslops à SOPREMA, l’un des tout premiers acteurs mondiaux dans les domaines de l’étanchéité, l’isolation et la protection du bâtiment. Michel Pingeot sera proposé au poste de censeur et Président d'Honneur du Conseil afin de continuer à y apporter toute son expertise. Michel Pingeot est à l'origine de l'innovation ayant permis la création de la société.

Il en a été l'animateur pendant toute la période de construction et de lancement du premier site industriel à Sinès au Portugal. Qu'il soit ici remercié pour la vision qu'il a déployée et l'énergie qu'il a apportée à ce projet novateur, ayant permis de concevoir une véritable réponse technico-économique au traitement des résidus pétroliers maritimes.

En conséquence de cette démission, le Conseil d'administration réuni ce jour a décidé de nommer Vincent Favier, actuellement Directeur Général, Président du Conseil d'administration à compter du 15 novembre 2016.

Enfin, suite à la prise de participation de SOPREMA, son président, Pierre-Etienne Bindschedler, a été coopté par le Conseil aux fonctions d’administrateur à compter du 15 novembre 2016, en attente de la ratification de sa nomination par l'assemblée générale qui se tiendra en 2017.

A propos d'Ecoslops :
Ecoslops a développé et met en œuvre une technologie innovante permettant de produire du carburant et du bitume léger à partir de résidus pétroliers issus du transport maritime. La solution proposée par Ecoslops repose sur un procédé industriel unique de micro-raffinage de ces résidus pour les transformer en produits commerciaux aux standards internationaux. Ecoslops offre aux infrastructures portuaires, aux collecteurs de résidus ainsi qu’aux armateurs une solution économique et écologique. La première unité industrielle (30 000 t/an) est opérationnelle à Sinès, premier port commercial du Portugal.

Ecoslops est cotée sur Alternext à Paris (ISIN : FR0011490648 ; mnémonique : ALESA) et est éligible au PEA PME.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest