Après un premier développement en Algérie, Be-Bound, désigné récemment « Start-up Française de l’année », se déploie désormais en Tanzanie, un pays dans lequel l’usage du smartphone est en très forte croissance. Cette annonce survient après la signature d’un accord avec le gouvernement du Bangladesh qui a choisi de placer Be-Bound au cœur de ses plans de numérisation du pays.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values


Dans le cadre de sa stratégie d’apporter en priorité sa technologie aux pays en voie de développement, Be-Bound annonce un partenariat avec l’opérateur mobile Tanzanien Halotel. Un accord qui devrait être suivi de nombreux autres, en particulier sur le continent Africain : « L’Afrique est absolument prioritaire pour la technologie de Be-Bound », assure Albert Szulman, président-fondateur de Be-Bound. « C’est l’un des continents les moins connectés de la planète ».

Be-Bound a d’abord lancé son service avec le premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie, Djezzy, qui reste un partenaire stratégique. «Lorsque nous déployons de nouvelles applications, Djezzy est toujours le premier à les tester», déclare Yazid Chir, chef de l'innovation chez Be-Bound, et patron de Be-Bound Algérie.
Après l’Algérie, Be-Bound a été choisi par le gouvernement du Bangladesh pour augmenter l’efficacité du « Plan Numérique 2021 » qui prévoit la connexion de tout le pays à l’Internet d’ici 6 ans. Parmi les programmes dans lesquels sera intégrée la technologie de Be-Bound figurent des applications de e-Santé, la connexion de tous les gardes frontaliers, l’apprentissage en ligne et la sécurisation des transactions de paiement par mobile.

« Ce qui se déroule cette année pour Be-Bound dépasse nos espérances les plus folles », commente Albert Szulman, qui se félicite de l’intérêt marqué des opérateurs mobiles pour la solution de Be-Bound, facteur d’accélération rapide dans la transition du téléphone portage de base vers le smartphone. « Ils apprécient également qu’on leur offre la possibilité de jouer un rôle plus important dans la fourniture de contenus à haute valeur ajoutée », poursuit Albert Szulman.

Une situation particulièrement évidente en Afrique. A l’occasion de la NG Telecom Conférence, à laquelle Be-Bound était conviée, les dirigeants des opérateurs mobiles ont réaffirmé à quel point les problèmes de connectivité en Afrique pénalisaient le développement économique et social de leur continent. « Cela fait partie de notre mission d’apporter au plus vite à ces pays une technologie qui peut aider à résoudre plus rapidement l’ensemble de ces problèmes », conclut Albert Szulman.


Apropos de Be-Bound

Créée en 2011 par Albert SZULMAN, Be-Bound® s’articule autour d’une idée simple : connecter tout le monde, partout et immédiatement. Pour concrétiser cette idée, Be- Bound veut permettre à tous ceux qui utilisent un Smartphone ou tout autre appareil mobile connecté d’avoir accès à l’Internet mobile, et ce, peu importe le réseau disponible (WIFI/ 4G/ 3G/ 2G et Sms) et sa qualité, qu’il soit faible ou saturé .

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest