Danone et l’UITA (Union Internationale des Travailleurs de  l'Alimentation) annoncent aujourd’hui la signature d’une dixième convention  commune, portant sur la stabilité de l’emploi. Cet accord vise à promouvoir l’emploi durable au-delà du cadre  légal de chacun des pays où Danone opère ; il s’applique à l’ensemble des filiales de Danone dans le monde.  Danone et l’UITA entendent ainsi se donner les moyens de réduire l'emploi  précaire quelle qu'en soit la forme en définissant un cadre et des  méthodologies claires.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Pour Emmanuel Faber, Directeur Général  de Danone, « Le  dialogue social chez Danone est au cœur de la culture de notre entreprise et de  son double projet économique et social. Nous entretenons avec l’UITA une longue  histoire et je suis très heureux de signer aujourd’hui notre dixième convention  aux côtés de Ron Oswald, Secrétaire Général de l’UITA. Cet accord nous permet de sécuriser et de développer les  compétences de nos équipes, d’améliorer encore la qualité de nos produits, et  donne à nos employés un meilleur accès aux droits sociaux. »
La signature de cette convention vise une amélioration continue  des conditions de travail, par le biais d’un dialogue social constant, à  l’échelle locale, entre le management et les représentants des salariés. Ce dialogue  régulier se donne aussi pour objectif de réguler le recours à l’emploi à durée  déterminée ou externalisé. Réduire la précarité est en effet un facteur d’attraction et d’implication des  salariés, favorisant une meilleure stabilité des équipes, une amélioration des  conditions et donc de la qualité du travail, pour une performance économique  accrue.
Danone et l’UITA conviennent que l’emploi durable, stable et  pérenne doit être privilégié, en tant que meilleur garant de la pleine  jouissance, par chaque salarié, de ses droits fondamentaux. A cet effet, la  convention fixe les conditions spécifiques du recours au travail  temporaire : ouverture d’un nouveau marché, crise économique, fluctuations  d’activités saisonnières, nécessité de recourir à des compétences spécifiques, acquisition d’une  entreprise.
La convention signée par Danone et l’UITA fixe, par conséquent, des principes clairs  afin de garantir à l’ensemble des salariés de Danone et de ses sous-traitants  le respect de leurs droits fondamentaux. Trois catégories d’emplois sont donc  définies :

Les emplois à durée indéterminée, à temps plein ou à temps partiel ;

Les emplois à durée déterminée, que les salariés aient été embauchés directement par Danone ou  par une agence ;

Les emplois externalisés. Il s’agit des salariés employés par un prestataire et réalisant  des travaux sur site ou hors site ; les sous-traitants indépendants sont  compris dans cette catégorie.

Danone et l’UITA conviennent que tous les salariés doivent  pouvoir bénéficier de conditions de recrutement équitables et fondées sur la  non-discrimination, d’un cadre de travail garantissant leur sécurité, d’un  salaire décent et d’un accès à la formation, quel que soit leur catégorie d'emploi.
Depuis 1988, dix conventions ont été signées entre Danone et l’UITA :

1988 - Convention #1 Danone - UITA : Avis commun avec l’UITA

1989 - Convention #2 Danone - UITA sur l'information économique  et sociale des sociétés de Danone

1989 - Convention #3 Danone - UITA en faveur de l'égalité professionnelle  hommes / femmes

1993 - Convention #4 Danone - UITA sur la formation qualifiante

1994 - Convention #5 Danone - UITA sur l'exercice du droit  syndical

1997 - Convention #6 Danone - UITA sur les modifications  d'activité affectant l'emploi ou les conditions de travail

2005 - Convention #7 Danone - UITA sur la mise en place  d'indicateurs sociaux Groupe

2007 - Convention #8 Danone - UITA sur la diversité

2011 - Convention #9 Danone - UITA sur la santé, la sécurité,  les conditions de travail et le stress

2016 - Convention #10 Danone - UITA sur l’emploi durable



A propos de l’UITA (Union Internationale des Travailleurs de l'Alimentation, www.iuf.org)
Fédération  Internationale syndicale présente dans 126 pays depuis sa fondation en 1920,  l'UITA est attachée à promouvoir une vie digne pour tous ceux qui plantent,  récoltent, transforment, préparent et servent les aliments dont nous dépendons  pour vivre.  
  
A  propos de Danone (www.danone.com)
Avec la mission d’apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre, Danone  figure parmi les leaders mondiaux de l’alimentation et s'appuie sur quatre  métiers : les Produits Laitiers Frais, la Nutrition Infantile, les Eaux et la  Nutrition Médicale. À travers le double projet économique et social, et sa  mission, l'entreprise a pour ambition de construire un avenir plus sain, au  travers d'une meilleure santé, de meilleures vies et d'un meilleur monde, pour  l'ensemble de ses parties prenantes : ses 100 000 salariés, consommateurs,  clients, fournisseurs, actionnaires et toutes les communautés avec lesquelles  elle interagit.
Présent sur plus de 130 marchés, Danone a réalisé  en 2015 un  chiffre d’affaires de 22,4  milliards d’euros, dont plus de la moitié dans les pays émergents. Danone possède un portefeuille de marques internationales (Activia,  Actimel, Danette, Danonino, Danio, Evian, Volvic, Nutrilon/Aptamil, Nutricia)  et locales (Oikos, Prostokvashino, Aqua, Bonafont, Mizone, Blédina, Cow &  Gate).
Coté sur Euronext Paris et sur le marché OTCQX via un programme d'ADR (American  Depositary Receipt), Danone est classé dans les principaux indices de  responsabilité sociale : le Dow Jones Sustainability Index, Vigeo et l'Ethibel  Sustainability index.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest