Pour la 5ème année consécutive, Mondial Assistance publie le baromètre " les Français et les vacances " réalisé par OpinionWay. A la suite des récents événements et dans un contexte économique toujours difficile, les Français auront-ils besoin ou pourront-ils partir en cette fin d'année pour se changer les idées ? Ils sont partis massivement en vacances cet été, fait corroboré par l'activité exceptionnelle de Mondial Assistance, se déplaceront-ils pour les vacances de Noël ?



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Les principaux enseignements
18 % des Français envisagent de partir en vacances à Noël (+ 1 point par rapport à Noël 2014)
Un budget au plus bas depuis 5 ans : 657 € seront dépensés en moyenne par foyer (- 21 % de baisse versus Noël 2014)
La voiture, le moyen de déplacement privilégié par 63 % des vacanciers
33 % des Français manquent d'argent pour partir en vacances
Un repli des vacanciers en France : 87 % ont l'intention de rester dans l'hexagone
Les Français boudent les vacances aux sports d'hiver : seuls 10 % se rendront dans les stations

Des vacances traditionnellement peu propices aux départs

Les intentions de départ en vacances à Noël restent stables par rapport à l'an dernier à la même époque (17 % en 2014).

La raison principale évoquée par les Français est l'habitude : 47 % déclarent ne jamais partir à cette période (vs 41 % en 2014).
Puis viennent les motifs économiques : 33 % déclarent manquer d'argent et 27 % préfèrent économiser pour d'autres dépenses (contre respectivement 43 % et 23 % en 2014).
Le manque de congés : 11 % des Français déclarent ne pas avoir suffisamment de congés pour prendre des vacances (vs 14 % en 2014).
Le facteur météo : à noter que les Français sont de plus en plus nombreux à prendre en considération le critère météo : s'ils étaient 3 % à Noël 2011 à déclarer ne pas partir en raison de la mauvaise météo à cette période, ils sont désormais 8 %.
La solitude : 6 % des Français renoncent à partir faute de trouver un compagnon de voyage !.

Un budget serré pour les Français cette année

Concernant le budget, il est en diminution constante depuis la création du baromètre. S'il était de 926 € par foyer à Noël 2011, il est cette année de 657 € (rappel : 783 € en 2012, 892 € en 2013 et 831 € en 2014).

Des vacances en France et à la campagne

Contrairement aux résultats de l'an dernier qui faisaient état d'une hausse des départs à l'étranger (+ 11 points entre Noël 2013 et Noël 2014), le choix de rester en France augmente fortement : 87 % des Français choisissent l'hexagone, soit une augmentation de 21 points par rapport à l'année dernière.

Seuls 7 % des Français partiront en Europe contre 20 % l'an dernier. Les autres destinations : Afrique, Asie, Amérique du Sud attireront chacune 1 % des vacanciers. Aucun vacancier Français interrogé ne compte se rendre en Amérique du Nord durant les prochaines vacances de Noël.

L'environnement privilégié par les Français pour les vacances de Noël :

1. La campagne (25 % des Français - Idem  en 2014)
2. La montagne (22 % des Français vs 19 % en 2014)
3. La mer (21 % des Français vs 18 % en 2014)
4. La ville (19 % des Français vs 21 % en 2014)
5. Un autre environnement (13 % des Français vs 17 % en 2014)

Parmi les 22 % des Français qui se rendront à la montagne, moins de la moitié envisage de séjourner en station (10 %).

Les Français peu enclins à utiliser des moyens de mobilité alternatifs à la voiture

A l'heure de la responsabilisation de chacun vis-à-vis du respect de l'environnement, le baromètre met en évidence que les Français vont en grande majorité utiliser leur voiture pour partir en vacances :

1. La voiture : 63 %
2. Le train : 20 %
3. L'avion : 17 %

Les solutions alternatives seront quant à elles utilisées de façon anecdotique. Ils seront tout de même 7 % à utiliser un vélo, 6 % feront du covoiturage, 5 % prendront le car, 4 % prendront le bateau et 3 % le taxi ou un VTC.

Projection des vacances d'hiver 2016 : 16 % des Français envisagent de partir durant les congés scolaires de février soit une baisse de 1 point par rapport à février 2014.

Méthodologie
Etude réalisée par OpinionWay auprès d'un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence. L'échantillon a été interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) les 25 et 26 novembre 2015. OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest