Chiffre d’affaires stable à 1,9 million d’euros



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
 Perte nette contenue à 2,3 millions d’euros
 Doublement de la trésorerie à 14,8 millions d’euros
 L’inécalcitol désigné comme médicament orphelin pour la leucémie myéloïde aiguë en Europe et aux États-Unis

Paris, le 19 octobre 2015 – Hybrigenics (FR0004153930 - ALHYG), groupe biopharmaceutique coté à Paris sur le marché Alternext d’Euronext, éligible au PEA-PME, focalisé dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives et spécialisé dans les services génomiques et d’interactions entre protéines, présente aujourd’hui ses comptes consolidés du premier semestre 2015.

Hybrigenics : résultats et faits marquants  du 1er semestre 2015


Le chiffre d’affaires total d’Hybrigenics est resté stable. Les charges d’exploitation ont augmenté de 0,8 million d’euros en raison du lancement d’une nouvelle étude clinique de phase II dans la leucémie myéloïde chronique, ainsi que de la préparation et du dépôt des demandes de désignation de médicament orphelin dans la leucémie myéloïde aiguë (LMA). En conséquence, la perte d’exploitation a augmenté de 0,9 million d’euros. Toutefois, la perte nette a été contenue à un niveau comparable à celui de l’année dernière, légèrement au-dessus de 2 millions d’euros, grâce à l’augmentation du montant du crédit d’impôt recherche soumis pour la première fois par Hybrigenics Services SAS pendant le premier semestre 2015.

Le 28 juillet 2015, la désignation de médicament orphelin a été définitivement accordée à l’inécalcitol dans le traitement de la LMA par la Commission européenne, suite à l’avis favorable déjà émis par l’Agence européenne des médicaments (voir communiqué de presse du 22 juin 2015). La même désignation de médicament orphelin dans la LMA a été également accordée à l’inécalcitol aux États-Unis par la Food and Drug Administration (voir communiqué de presse du 10 août 2015).

Au 30 juin 2015, la trésorerie d’Hybrigenics s’élevait à 14,8 millions d’euros, soit exactement le

double du 30 juin 2014, et 54% de plus qu’au 31 décembre 2014, grâce au succès d’une levée de fonds de 9 millions d’euros réalisée au cours du premier semestre 2015 (cf. communiqué de presse du 7 avril 2015).

Cette levée de fonds était la troisième en 18 mois, ce qui a permis aux capitaux propres d’Hybrigenics de passer de 2,4 millions d’euros à la fin 2013 à 7,2 millions d’euros au 30 juin 2014, puis à 11,0 millions d’euros à la fin 2014 pour atteindre 17,2 millions d’euros au 30 juin 2015.

« Grâce à ces financements et aux récentes désignations de médicament orphelin, Hybrigenics prépare désormais activement une étude clinique de phase II de l’inécalcitol dans la leucémie myéloïde aiguë, l’indication thérapeutique la plus ambitieuse et la plus valorisante parmi les leucémies de l’adulte, tant en France qu’aux États-Unis », conclut Rémi Delansorne, directeur général d’Hybrigenics.

A propos d’Hybrigenics
Hybrigenics (www.hybrigenics.com) est un groupe biopharmaceutique coté (ALHYG) à Paris sur le marché Alternext d’Euronext, éligible au PEA-PME qui, d’une part, focalise ses programmes internes de R&D sur des cibles et des thérapeutiques innovantes contre les maladies prolifératives et, d’autre part, fournit des services scientifiques protéomiques et génomiques de haut de gamme.

Le programme de développement d'Hybrigenics repose sur l'inécalcitol, un agoniste des récepteurs de la vitamine D actif par voie orale. L’inécalcitol a déjà démontré son excellente tolérance et une forte présomption d’efficacité par voie orale dans le traitement de première ligne du cancer de la prostate hormono-réfractaire métastatique, en association avec le Taxotère®, chimiothérapie intraveineuse de référence dans cette indication. L’inécalcitol a également été testé chez des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique, indication thérapeutique pour laquelle il a reçu le statut de médicament orphelin en Europe et aux Etats-Unis. Une étude clinique de Phase II de l’inécalcitol est actuellement en cours dans la leucémie myéloïde chronique.

Hybrigenics a un accord de collaboration de recherche avec Servier sur les enzymes de dé-ubiquitination et leurs inhibiteurs en oncologie, neurologie, psychiatrie, rhumatologie, ophtalmologie, diabète et maladies cardiovasculaires. Un premier jalon a été atteint dans un programme de découverte de médicaments inhibiteurs d’une USP en oncologie. Hybrigenics Services (www.hybrigenics-services.com) est le leader mondial de la technologie double-hybride en levure (Y2H, pour « Yeast Two-Hybrid ») et des services associés pour identifier, valider et inhiber les interactions entre protéines. Hybrigenics Services offre aux chercheurs de tous les secteurs des sciences de la vie des prestations de très haute qualité grâce à sa plateforme Y2H à haut débit certifiée ISO 9001.

Helixio (www.helixio.com) fournit des prestations de services génomiques de pointe spécialisés dans les puces à ADN, l’enrichissement de séquences ADN ou ARN et dans le séquençage de nouvelle génération réalisé sur Illumina NextSeq500.

Hybrigenics Corporation, basée à Cambridge, Massachusetts, USA, est la filiale américaine d’Hybrigenics.

HYBRIGENICS est cotée sur le marché Alternext d’Euronext Paris

ISIN : FR0004153930
Mnémo : ALHYG


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest