Dijon, le 16 Juillet 2015 – ONCODESIGN (FR0011766229 - ALONC), société biotechnologique au service de l’industrie pharmaceutique pour la découverte de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves sans traitement efficace connu, annonce la création de son Conseil Scientifique composé de 6 scientifiques et cliniciens de renom. Le Conseil Scientifique apportera un soutien consultatif de haut niveau et formulera des recommandations pour les programmes de découverte d’inhibiteurs de kinases de nouvelle génération issus de la technologie Nanocyclix et des options stratégiques autour des technologies d’Oncodesign.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Jan Hoflack, Directeur Scientifique d’Oncodesign, commente : « La création d’un conseil scientifique est essentielle pour nos activités de pointe car elle permet d’accélérer et sécuriser nos programmes de découverte et de valider nos choix technologiques. Chacun des membres du Conseil dispose de compétences reconnues au niveau international et complémentaires dans le domaine de l’oncologie et de la chimie médicinale, ce qui constitue un atout majeur pour nos développements. »

Jan Hoflack présidera et animera les réflexions du Conseil qui se réunira un minimum de deux fois par an.

Composition du Conseil Scientifique d’Oncodesign :

- Ed Roberts, PhD, chimiste médicinal de formation, apporte plus de 30 années d’expérience industrielle et académique en recherche et développement de nouveaux médicaments dans de nombreuses aires thérapeutiques. Il a occupé des fonctions au sein de Parke-Davis, AstraZeneca et Roche, où il était Senior Vice-President of all Discovery Chemistry. Il a notamment été impliqué dans le développement de plusieurs molécules qui ont passé avec succès les phases cliniques et la mise sur le marché. Ses derniers développements sont en phase 3 dans les indications du myélome multiple et la maladie de Crohn. Ed Roberts est actuellement

professeur en chimie médicinale translationnelle au « The Scripps Research Institute » de La Jolla en Californie.

- Sergio Roman-Roman, PharmD, PhD, est Directeur de la Recherche translationnelle de l’Institut Curie à Paris, où il coordonne les programmes en oncologie préclinique et dirige un groupe de scientifiques et médecins impliqués dans la recherche sur le mélanome uvéal. Il a auparavant occupé des responsabilités scientifiques au sein de l’institut Gustave Roussy, Roussel-Uclaf, Aventis, et Proskelia Pharmaceuticals. Il est l’auteur ou co-auteur de plus de 60 articles scientifiques qui ont fait l’objet d’une évaluation par des comités d’experts.

- Michel Janicot, PhD, est biochimiste de formation. Diplômé de l’Université John Hopkins, il est actif depuis plus de 20 ans dans la recherche contre le cancer. Il a acquis son expérience au sein de laboratoires pharmaceutiques tels que Janssen (Johnson & Johnson) et Sanofi en dirigeant des équipes de recherches multidisciplinaires internationales, dans le cadre de développement précliniques et cliniques de petites molécules ou produits biologiques anticancéreux. Depuis mai 2012, il dirige sa propre société de conseil en appui aux sociétés de biotechnologie internationales, aux organismes gouvernementaux et aux investisseurs pour développer des projets de R&D en oncologie, en inflammation, en immunologie, en ophtalmologie et en fibrose.

- Jean-Yves Bonnefoy, PhD, immunologiste de formation, occupe des fonctions de direction depuis plus de 20 ans au sein des laboratoires pharmaceutiques GSK, Pierre Fabre puis Transgène. Il a également initié et dirigé le Cancéropôle Lyon Rhône-Alpes de 2002 à 2005. Jean-Yves Bonnefoy est aujourd’hui Président Directeur Général d’Anagenesis Biotechnologies, membre du Comité d’Investissement de la SATT Alsacienne Conectus et du Comité de Pilotage de Matwin, membre des Conseils Scientifiques d’iTeos Therapeutics et du Centre de Recherche des Cordeliers, membre des bureaux des biotechs Anagenesis Biotechnologies, Syndivia, SILABE, et de l’école d’ingénieurs ESBS. Il est auteur ou co-auteur de plus de 230 publications scientifiques et revues évaluées par des experts.

- Le Professeur Pierre Fumoleau est un médecin oncologue internationalement reconnu. Avant d’assurer la direction du centre anti-cancer Centre Georges-François Leclerc à Dijon, il a dirigé des unités de recherche translationnelle et d’oncologie médicale au Centre Georges-François Leclerc ainsi qu’au Centre René Gauducheau à Nantes. Il assure depuis 1996 la présidence du groupe de recherche clinique précoce de l’Organisation Européenne pour la Recherche et le Traitement du Cancer (EORTC). Il a conduit d’importants essais cliniques portant sur la plupart des nouvelles thérapies anticancéreuses de ces 30 dernières années.

- Mats Bergström est diplômé de mathématiques, physique et physique médicale. Il est reconnu pour avoir participé au développement de l’une des premières caméras TEP à l’institut Karolinska de Stockholm. Il a notamment été Directeur du laboratoire préclinique au Centre TEP d’Upssala en Suède, Directeur de programme TEP chez Novartis, puis Directeur de Biologie et expert en imagerie chez GSK avant de rejoindre Roche en tant qu’expert senior en Sciences de l’imagerie. Mats est un expert reconnu mondialement dans le cadre de la recherche de nouveaux traceurs TEP, il a initié plus que 80 études cliniques autour de nouveaux traceurs TEP.

Prochaine publication : Chiffre d’affaires du 1er semestre 2015, le mardi 21 juillet 2015 (après bourse)

A propos d’ONCODESIGN : www.oncodesign.com
Créée il y a 20 ans par le Dr. Philippe Genne, PDG et actionnaire majoritaire, ONCODESIGN est une entreprise biotechnologique qui maximise les chances de succès de l’industrie pharmaceutique pour découvrir de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves sans traitement efficace connu. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 500 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie et imagerie médicale de pointe, ONCODESIGN est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace. Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 40 milliards de dollars en 2016 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’ONCODESIGN a déjà permis de cibler 7 molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats évalués à 350 millions d’euros potentiels en cas de franchissement d’étapes prédéfinies avec les groupes pharmaceutiques Sanofi, Ipsen et UCB. Basée à Dijon, au coeur du pôle universitaire et hospitalier, ONCODESIGN compte 85 collaborateurs.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest