Quantum est doté de la première charge utile entièrement reconfigurable qui offrira une flexibilité totale en matière de couverture, de bande passante, de puissance et de fréquence



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
§  Le contrat, signé dans le cadre d’un Partenariat Public Privé avec Eutelsat et l’Agence spatiale européenne (ESA), marque un nouveau jalon dans le domaine des satellites

Airbus Defence and Space a signé le premier contrat pour un  satellite reconfigurable avec Eutelsat et l’Agence spatiale européenne (ESA). Le satellite Quantum, qui sera opéré et commercialisé par Eutelsat, sera capable de s’adapter à de nouvelles demandes en matière de couverture, de bande passante, de puissance, de configuration de fréquence et de changement de position orbitale.



Quantum sera le premier représentant d’une toute nouvelle génération de satellites universels capables de couvrir n’importe quelle région du Globe et de s’adapter à de nouveaux marchés, sans que l’opérateur n’ait besoin ni d’acquérir, ni de lancer un nouveau satellite. Équipé d’antennes-réseau à commande de phase et d’une connectivité flexible, totalement reconfigurables en orbite par voie logicielle, Quantum pourra ajuster sa couverture et sa capacité afin de répondre aux évolutions des besoins des clients.



« Eutelsat Quantum est le premier satellite au monde totalement reconfigurable en orbite », a expliqué François Auque, Directeur général de Space Systems. « Après la propulsion électrique sur EUTELSAT 172B et l’internet par satellite avec KA-SAT, Quantum est une nouvelle innovation développée pour Eutelsat, qui marque une rupture dans le domaine des satellites de télécommunications ».


Cette nouvelle conception est une première dans l’industrie des satellites commerciaux. Elle prévoit des couvertures en bande Ku paramétrables par logiciel, aussi bien en émission qu’en réception, grâce à des dispositifs embarqués de détection et d’atténuation des brouillages. Les clients bénéficieront ainsi d’une puissante capacité spatiale tout au long des 15 années de vie utile du satellite, ce qui leur permettra de moduler eux-mêmes la couverture, l’orientation, le réglage de fréquences et l’attribution de la bande passante. Cette capacité à suivre ou à conquérir de nouveaux marchés, à dupliquer ou à compléter la capacité de n’importe quel autre satellite géostationnaire en orbite lui offrira un niveau de flexibilité qui va transformer la gestion de flotte, et permettra une utilisation beaucoup plus efficace des ressources.



Quantum repose sur la technologie de charge utile développée par Airbus Defence and Space au Royaume-Uni, dans le cadre du programme ARTES 33.3 (Advanced Research in Telecommunications Systems) de l’ESA, et soutenue par l’Agence spatiale britannique.

Jo Johnson, ministre britannique de l’Enseignement supérieur et des Sciences, a déclaré : « L’Espace est une très belle success story britannique. Ce partenariat avec Airbus Defence and Space et Eutelsat pour construire ce satellite d’avant-garde au Royaume-Uni le démontre et nos investissements dans les sciences spatiales produisent leurs effets : le Royaume-Uni dispose des compétences techniques et du savoir-faire pour livrer des produits spatiaux enthousiasmants et innovants qui vont générer de la croissance et des emplois ».



Michel de Rosen, CEO d’Eutelsat, a déclaré : « Eutelsat Quantum est le premier d’une nouvelle génération de satellites qui allie agilité, adaptabilité, capacité de réaction et performances. Ce satellite est le résultat de nombreuses années de recherche et d’essais menés par Eutelsat et il marque l’entrée dans une ère de maturité pour les activités liées aux satellites commerciaux. Nous sommes particulièrement fiers de mener cette initiative en partenariat avec l’ESA et Airbus Defence and Space, avec le soutien de l’agence spatiale britannique UKSA ».



En signant le contrat à l’occasion de l’inauguration du nouveau site de l’ESA à Harwell, près d’Oxford, Colin Paynter, Directeur d’Airbus Defence and Space au Royaume-Uni, a déclaré : « Le développement de Quantum pour en faire un satellite totalement flexible et reconfigurable à tout moment de sa vie utile est une véritable prouesse technologique. Ce succès est le résultat direct du travail de l’industrie avec l’ESA et l’Agence spatiale britannique pour conserver et allonger notre avance en matière de télécommunications de pointe par satellite ».

Le satellite Eutelsat Quantum sera réalisé sous la maîtrise d’œuvre d’Airbus Defence and Space au Royaume-Uni. Il utilisera la nouvelle plate-forme compacte de satellite géostationnaire GMPT de Surrey Satellite Technology Ltd. Ces développements sont soutenus par l’Agence spatiale britannique.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest