Lundi 16 juin 2014, a été constitué le nouveau groupe SILLIA VL rassemblant les deux usines de fabrication anciennement de Sillia Energie à Lannion Bretagne et de Bosch Solar à Vénissieux. Cette dernière usine qui était à l’arrêt depuis 7 mois redémarre aujourd’hui avec 128 salariés.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
SOFIE, holding du groupe électronique ELVIA,  a été le moteur du projet de reprise qui a été mené en partenariat avec Urbasolar et avec le soutien du groupe Bosch et des pouvoirs publics.
SILLIA VL développera son activité industrielle avec les infrastructures ultra modernes existantes de LANNION et de VENISSIEUX et portera ainsi sa capacité de production à 1 000 000 panneaux par an -soit de 260 MWc-  et compte déjà un effectif de 180 salariés.
L’excellence technologique et la qualité reconnue des produits qui seront commercialisés sous la marque SILLIA sont d’ores et déjà les éléments de reconnaissance déterminant de la part des clients.
Ce nouvel ensemble permet de créer le « leader français » en la matière et redonne à la filière industrielle photovoltaïque française un outil essentiel pour accompagner les projets en France et ailleurs dans le monde.
Cette ambition industrielle s’inscrit donc dans le cadre  de la transition énergétique en France et de la loi attendue en 2014, elle s’inscrit également dans les perspectives de croissance du marché mondial pour lequel l’électricité photovoltaïque est compétitive.
Avec cette initiative, l’ensemble de la filière photovoltaïque française peut ainsi s’inscrire dans une dynamique de développement.

Bruno Cassin le président de SOFIE commente « Nous avons un formidable défi à réussir ;  celui de concrétiser la création de valeur et d’emplois industriels dans le développement des ENR en France.  Le développement des ENR rime avec emplois.  Notre réussite sera avant tout directement liée à une prise de conscience attendue de nos clients qui ne peuvent pas s’extraire de cette responsabilité ».

Arnaud Mine, Président d’URBASOLAR et par ailleurs de SOLER, la branche photovoltaïque du Syndicat des Energies Renouvelables  déclare « Cette initiative se veut au service de tous les acteurs. Il reste maintenant à établir une confiance accrue dans la volonté publique de développer la filière PV en France et à l’exportation ».

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest