Le plus long Falcon jamais fabriqué pourra parcourir près de 12 000 km sans escale



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

19 mai 2014 (Genève, Suisse) : Dassault Aviation lance aujourd’hui le Falcon 8X, dernier-né de la famille Falcon dans la catégorie ultra long-courrier.

Le Falcon 8X affichera une distance franchissable de 6 450 nm (11 945 km), dans la cabine la plus longue de tous les Falcon construits à ce jour, tout en offrant les avantages qui ont fait la renommée des autres modèles de la famille Falcon, à savoir de faibles coûts d’exploitation et une flexibilité d’emploi exceptionnelle.

« Le 8X deviendra notre nouveau vaisseau-amiral et un formidable complément de notre ligne de produits », a déclaré Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation. « Il bénéficiera du savoir-faire Dassault en matière d’aérodynamique, de conception, de fabrication et de systèmes de commandes de vol numériques. Il intègrera à la fois le meilleur de l’héritage Falcon et de nouvelles capacités sans précédent ».

« Avec ces deux nouveaux avions en développement, les 5X et 8X, Dassault est désormais en mesure de proposer une famille de six avions d’affaires capables de répondre à un large éventail de besoins des clients et opérateurs sur le segment très haut de gamme du marché », a ajouté Eric Trappier.

Le Falcon 8X pourra parcourir 6 450 nm sans escale à Mach 0,80 avec huit passagers et trois membres d’équipage à bord. Il sera équipé d’une version améliorée du réacteur Pratt & Whitney Canada PW307 qui motorise le Falcon 7X, ainsi que d’une nouvelle voilure entièrement optimisée. Grâce à ces atouts, le 8X sera 35 % plus éco-efficient que n’importe quel autre avion du segment ultra long-courrier. Cette économie en carburant réduira d’autant les coûts d’exploitation.

Le Falcon 8X devrait pouvoir décoller sur des pistes d’une longueur de 6 000 ft (1 830 m) et afficher une vitesse d’approche d’environ 106 kts (197 km/h) à la masse type d’atterrissage.

Le Falcon 8X sera doté d’un poste de pilotage totalement redessiné et inspiré de celui du Falcon 5X. Il bénéficiera d’une nouvelle génération du cockpit EASy comportant notamment un affichage tête haute (HUD) qui combinera les modes de vision infrarouge et synthétique. Le cockpit sera en outre compatible avec l’installation de deux HUD.

Le Falcon 8X devrait effectuer son vol inaugural début 2015 et être certifié mi-2016, en vue des premières livraisons prévues avant la fin de l’année 2016.

Nouvelle cabine, nouvelle expérience

La cabine du Falcon 8X sera haute de 1,88 m, large de 2,34 m et longue de 13 m. Elle offrira aux clients la plus grande variété d’aménagements intérieurs du marché. Plus de 30 configurations seront possibles. Trois tailles de « galley » seront disponibles, dont deux offrant un compartiment de repos équipage en option. Les opérateurs pourront choisir parmi une large sélection de dispositions d’aménagement des sièges et des salons passagers. La zone des toilettes arrière pourra également accueillir une douche en option.

« La cabine du Falcon 8X sera la plus longue de tous les modèles de la famille Falcon. Mais, plus important encore, elle offrira le plus haut niveau de personnalisation de tous les avions d’affaires à large cabine du marché », a précisé Eric Trappier.

Dans la plus pure tradition des performances Falcon

Le Falcon 8X sera équipé de trois réacteurs PW307D délivrant chacun une poussée de 6 720 lbs (29,90 kN), soit 5 % de plus que le PW307A du Falcon 7X. Ces moteurs offriront des gains substantiels en termes de consommation carburant, niveau de bruit ambiant et émissions d’oxyde d’azote (NOx).

Le Falcon 8X sera en outre doté d’une voilure redessinée ultra efficiente, dérivée de celle du Falcon 7X. La structure de l’aile a été étudiée pour réduire au maximum la traînée générale de l’avion en croisière ; elle a aussi été allégée de 272 kg. Par ailleurs, le profil des becs de bord d’attaque et les winglets ont été optimisés. Toutes ces améliorations augmenteront sensiblement la finesse aérodynamique de l’appareil.

A l’instar du Falcon 7X, le Falcon 8X pourra effectuer des approches à forte pente (jusqu’à 6 %), afin de desservir des aéroports réputés difficiles d’accès, comme ceux de London City Airport (LCY), Aspen dans le Colorado, La Mole – Saint-Tropez en France et Saanen en Suisse, souvent inaccessibles pour les autres avions de même catégorie.

Paires de villes typiquement desservies par le Falcon 8X (avec 8 passagers, 3 membres d’équipage, Mach 0,80, vents annuels de 85 % et réserves NBAA) :

Shanghai – Seattle
Hong Kong – Londres
Londres – Cape Town
Londres – São Paulo
São Paulo – Los Angeles
Beijing – Los Angeles
Mumbai – Sydney
Moscou – Los Angeles
New York – Tel Aviv
Avec son rayon d’action de 6 450 nm, le Falcon 8X sera également en mesure d’assurer une liste impressionnante de liaisons directes sans escale, telles que Pékin à New York, Hong Kong à Seattle, Paris à Singapour et São Paulo à Moscou.

La production du Falcon 8X est en cours

Le Falcon 8X se trouve déjà à un stade avancé de sa production, l’assemblage final de la première cellule devant commencer dans les prochains mois sur le site aquitain de Dassault à Bordeaux-Mérignac. Un grand projet d’extension de l’usine Dassault de Little Rock, dans l’Arkansas, devrait s’achever prochainement afin d’accueillir les chantiers d’aménagement des nouveaux modèles Falcon 8X et Falcon 5X.

www.dassault-aviation.com
Twitter:@Dassault_OnAir

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest