En moins de 48 heures, ERDF a réalimenté 95% de la population touchée par les vents les plus violents de l’hiver.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Les départements bretons, le Finistère et les Côtes d'Armor en particulier, ont encore une fois subi les assauts du vent. La tempête dénommée Ulla a soufflé dans la nuit de vendredi à samedi, jusqu’à 150km/h, et a privé 115 000 foyers d’électricité.

S’appuyant sur les prévisions de GERIKO, le dispositif d’alerte météo en usage au sein d’ERDF, l’entreprise était en alerte dès jeudi soir. Grâce à cela, une cinquantaine de techniciens en provenance des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées ont pu arriver à Quimper vendredi en fin de journée donc avant la tempête. De leur côté les régions Île-de-France, Normandie, Auvergne et Limousin ainsi que les plateformes Serval de Bordeaux et d'Orléans ont été en mesure de préparer soigneusement l’envoi d’équipes de volontaires et des matériels en fonction de l’impact estimé des vents.

Cette bonne anticipation a permis de faire face rapidement aux lourds dégâts sur nos réseaux. Travaillant dès le samedi matin, les équipes locales renforcées d’entreprises partenaires et des cohortes de la FIRE, soit 1 000 personnes au total, ont effectué plus de 800 chantiers en trois jours. ERDF se félicite de la très bonne coordination avec les services de l’État et des collectivités locales.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest