Paris (France), le 27 février 2013 – Le Conseil d’Administration d’Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY), qui s’est réuni le 26 février 2013, a procédé à la nomination de Christel Bories en qualité de Directrice générale déléguée. Cette nomination sera effective à compter du 1er mars 2013. Aux côtés de Marc de Garidel, Président-Directeur général, Christel Bories aura pour mission d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie du Groupe.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Marc de Garidel, Président-Directeur général d’Ipsen, a déclaré : « Je me réjouis de l’arrivée de Christel Bories à mes côtés. Elle apportera un regard neuf sur nos activités et fera bénéficier le Groupe de sa grande expérience en France et à l’international. A travers ses différentes fonctions, Christel a démontré un savoir-faire et une efficacité reconnus dans le management opérationnel. Elle partage nos valeurs et son expertise sera précieuse pour accélérer la croissance de notre Groupe. »

A propos de sa nomination, Christel Bories a affirmé : « Je suis ravie de rejoindre le groupe Ipsen dans une phase clé de son développement. Sa réputation d'excellence, la qualité de ses équipes et le potentiel de ses médicaments en font une des sociétés pharmaceutiques les plus attirantes du marché. Je vais pouvoir mettre mon expérience industrielle et de gestion du changement au service des ambitions stratégiques du Groupe. C'est pour moi un nouveau challenge passionnant.»

Diplômée de HEC, Christel Bories a fait l’essentiel de sa carrière dans l’industrie où elle a acquis une forte expérience dans des groupes de renommée internationale. De 1995 à 2003 chez Pechiney, elle occupe les fonctions de Directrice de la stratégie et du contrôle de gestion puis de Directrice de Pechiney Packaging. En 2004, lors de la fusion avec Alcan, elle prend la présidence d’Alcan Packaging, puis en 2007 celle d’Alcan Engineered Products et enfin, en 2008, de Rio Tinto Engineered Products après le rachat d’Alcan. En 2011, Christel Bories était Directrice générale de Constellium (ex-Alcan). Depuis 2011, Christel Bories est membre du Conseil d’Administration de Natixis et du Cercle de l’Industrie. Elle est également vice-Présidente du think tank La Fabrique de l’industrie. Depuis 2012, elle est Présidente du Comité stratégique de Legrand et membre du Conseil d’Administration de Smurfit Kappa.

A propos d’Ipsen
Ipsen est un groupe pharmaceutique de spécialité à vocation mondiale qui a affiché en 2012 des ventes supérieures à 1,2 milliard d’euros. L’ambition d’Ipsen est de devenir un leader dans le traitement des maladies invalidantes. Sa stratégie de développement s’appuie sur 3 franchises : neurologie, endocrinologie et uro-oncologie. Par ailleurs, le Groupe a une politique active de partenariats. La R&D d'Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes en peptides et en toxines. En 2012, les dépenses de R&D ont atteint près de 250 millions d’euros, soit plus de 20% du chiffre d’affaires. Le Groupe rassemble près de 4 900 collaborateurs dans le monde. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A d’Euronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont éligibles au SRD (« Service de Règlement Différé »). Le Groupe fait partie du SBF 120. Ipsen a mis en place un programme d’American Depositary Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Les ADR d’Ipsen se négocient de gré à gré aux Etats-Unis sous le symbole IPSEY. Le site Internet d'Ipsen est www.ipsen.com.

Avertissement Ipsen
Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques raisonnables, provenant de l’information disponible à ce jour. De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché.

En outre, le processus de recherche et développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais pré cliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné. Le Groupe dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats financiers. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements. A ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe, sa situation financière ou ses résultats.

Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité du Groupe est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest