Dijon (France), Louvain (Belgique), Paris (France), 18 décembre 2012 - Oncodesign, une entreprise spécialisée dans la découverte de médicaments et fournisseur de services d’évaluation pharmacologique en oncologie, et le Laboratoire de Neurobiologie et de Thérapie Génique (LNGT) du département de Neurosciences de l’Université Catholique (UC) de Louvain, un groupe académique expert étudiant les rôles de LRRK2 et de la -Synucléine dans la maladie de Parkinson et dirigé par le Professeur Veerle Baekelandt, ont annoncé aujourd’hui s’associer dans un partenariat de recherche. Cette collaboration vise à évaluer, dans un panel de modèles pharmacologiques de la maladie de Parkinson, les molécules identifiées par la technologie Nanocyclix® dans le cadre du programme LRRK2 d’Oncodesign, mené en partenariat avec Ipsen (Euronext: IPN, ADR: IPSEY) depuis janvier 2012.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

“Notre partenariat avec Ipsen pour la découverte de nouveaux agents thérapeutiques pour la maladie de Parkinson a désormais atteint un stade où des expertises complémentaires ainsi  que des modèles pharmacologiques adaptés sont nécessaires pour faire progresser nos molécules. Nous nous réjouissons de collaborer avec l’UC de Louvain pour faire avancer à la fois la compréhension de nos candidats inhibiteurs, mais également notre connaissance de la cible thérapeutique LRRK2”, a indiqué Jan Hoflack, Ph.D., Directeur Scientifique et responsable des activités de découverte d’Oncodesign.  

“Cette collaboration avec Oncodesign  est un exemple parfait de recherche translationnelle en action”, a déclaré  Veerle Baekelandt, Ph.D., Directeur de Recherche au LNGT. “La maladie de Parkinson est le sujet de focalisation de nos recherches depuis plus de 10 ans maintenant. Nous sommes ravis qu’Oncodesign ait choisi notre laboratoire  comme partenaire pour faire  progresser leur programme d’inhibiteur de kinase”, a-t-elle ajoutée.

“Nous sommes heureux que l’expertise accumulée en recherche fondamentale sur LRRK2 puisse être valorisée  pour évaluer et développer les propriétés biologiques de molécules avec un potentiel thérapeutique”, a indiqué  Jean-Marc Taymans, Ph.D., Responsable d’équipe au LNGT.

“Ipsen et Oncodesign ont initié un partenariat de recherché en janvier dernier pour le développement de nouveaux agents thérapeutiques contre la cible LRRK2 impliquée dans la maladie de Parkinson, en ligne avec notre focalisation dans le domaine de la neurologie et des troubles du mouvement. Nous sommes heureux que notre partenariat avec Oncodesign progresse comme prévu vers le développement d’un traitement destiné aux patients atteints de la maladie de Parkinson. La collaboration entre Oncodesign et le LGNT va contribuer à accélérer ces progrès.” a déclaré Dr. Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif R&D et Chief Scientific Officer d’Ipsen.

Selon les termes de l’accord, Oncodesign et le LNGT vont  collaborer étroitement pour faire progresser le programme d’Oncodesign sur la maladie de Parkinson vers le stade clinique. LNGT bénéficiera d’un soutien financier total de la part d’Oncodesign pour ces activités.  

À propos d’Oncodesign
Fondée en 1995 et dirigée par le Dr Philippe Genne, Oncodesign est une société pionnière dans l’évaluation préclinique des thérapies anticancéreuses, et leader sur ce marché depuis de nombreuses années. Oncodesign  a pour objectif de découvrir des thérapies efficaces pour le traitement du cancer. Son expertise scientifique en pharmacologie, en imagerie et en chimie médicinale, et ses solides compétences en gestion de projet soutiennent les deux activités stratégiques de l’entreprise, à savoir l’expérimentation et la découverte, conduites en partenariat avec des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques.  

L’activité d’expérimentation est structurée autour de trois modules technologiques : PREDICT®, centré sur la pharmacologie conventionnelle in vitro et in vivo ; Chi-Mice®, dédié au développement de modèles chimériques humanisés in vivo ; et PharmImage®, consacré à la pharmaco-imagerie non invasive multimodale. À partir de ces trois modules technologiques, Oncodesign commercialise une large gamme de produits et de services pour l’évaluation, la validation, le ciblage et le diagnostic des thérapies anticancéreuses. En 2010, Oncodesign  a intégré Nanocyclix®, une technologie de chimie médicinale à ses activités de recherche. Cette technologie est appliquée à la synthèse de nouveaux inhibiteurs spécifiques de kinase. L’association de ces quatre modules technologiques permet à Oncodesign de proposer une approche de recherche translationnelle unique et innovante basée sur le partage des risques avec ses partenaires. Pour plus d’informations, consultez : www.oncodesign.com.

A propos du Laboratoire de Neurobiologie et Thérapie Génique de l’Université Catholique de Louvain
L’Université Catholique de Louvain, fondée en 1425, est la plus grande université de Belgique, située à Louvain (région de Flandres),  avec une multitude de programmes de recherche de niveau international et une forte réputation en transfert de technologie à travers sa plateforme de recherche et developpement, KU Leuven Research and Development (LRD). Plus de 6 000 chercheurs provenant de plus de 120 pays travaillent sur la recherche stratégique innovante et la recherche ciblée  répondant à une demande.  

Le Laboratoire de Neurobiologie et Thérapie Génique (LNGT) se focalise sur la recherche sur la maladie de Parkinson, la modélisation et les therapies pour la maladie de Parkinson en utilisant des vecteurs viraux en culture cellulaire et in vivo. Les principales technologies du groupe comprennent la technologie de vecteurs viraux,  la neurochirurgie stéréotactique et l’imagerie moléculaire dans des modèles précliniques.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site:
http://www.kuleuven.be/molmed/research/research_neurodenerative_disease.html

A propos d’Ipsen
Ipsen est un groupe pharmaceutique de spécialité à vocation mondiale qui a affiché en 2011 des ventes  supérieures à 1,1 milliard d’euros. L’ambition d’Ipsen est de devenir un leader dans le traitement des  maladies invalidantes. Sa stratégie de développement s’appuie sur 4 franchises : neurologie / Dysport®,  endocrinologie / Somatuline®, uro-oncologie / Décapeptyl® et l’hémophilie. Par ailleurs, le Groupe a une  politique active de partenariats. La R&D d'Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques  différenciées et innovantes en peptides et en toxines. En 2011, les dépenses de R&D ont atteint plus de 250  millions d’euros, soit plus de 21 % du chiffre d’affaires. Le Groupe rassemble près de 4 500 collaborateurs  dans le monde. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A d’Euronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont éligibles au SRD (« Service de Règlement Différé »). Le Groupe fait  partie du SBF 120. Ipsen a mis en place un programme d’American Depositary Receipt (ADR) sponsorisé de  niveau I. Les ADR d’Ipsen se négocient de gré à gré aux Etats-Unis sous le symbole IPSEY.  Le site Internet  d'Ipsen est www.ipsen.com.  

Avertissement Ipsen  
Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires  qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques raisonnables, provenant de l’information disponible à ce jour.  

De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits  susceptibles de se produire à l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non  pas exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient  s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché.  

En outre, le processus de recherche et développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais pré cliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné. Le Groupe dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats financiers. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements. A ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe,  sa situation financière ou ses résultats.

Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité du Groupe est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

Pour plus d’informations:
LNGT
Prof.Veerle Baekelandt, PhD  
Laboratory for Neurobiology and Gene Therapy
Department of Neurosciences
KU Leuven
Email: Veerle.Baekelandt@med.kuleuven.be
Tel: +32 16 336 332

Oncodesign
Media
Andrew Lloyd & Associates
Vicky Leek / Andrew Lloyd
Email: vicky@ala.com / allo@ala.com
Tel: +44 1273 675 100


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest