Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
en millions d’euros 31/12/01 31/12/00 Variation
(% ou M€)
Chiffre d'affaires 153,2 146,8 +4,4 %
Résultat d'exploitation -14,4 -15,9 +1,5 M€
Résultat net -14,7 -16,9 +2,2 M€
Résultat net part du Groupe -13,0 -15,8 +2,8 M€

  
Commentaires sur les comptes consolidés au 31/12/2001
L’exercice social de Vilmorin Clause & Cie commence le 1er juillet et se termine le 30 juin.
Le résultat d’exploitation consolidé du premier semestre est traditionnellement négatif, traduisant les caractéristiques et la saisonnalité des activités : en moyenne, à fin décembre, seul un tiers des ventes annuelles est réalisé alors que six mois de charges sont déjà engagés.
Au cours du premier semestre de l’exercice 2001/2002, les principales variations de périmètre concernent la prise de contrôle de la société néerlandaise Van den Berg, consolidée par intégration globale, ainsi que la cession de la société française Elidia.
Le chiffre d’affaires consolidé s’établit au 31 décembre 2001 à 153,2 millions d’euros en progression de 4,4 % par rapport au même semestre de l’exercice précédent. A périmètre et devises constants, l’évolution de chiffre d’affaires est de 5,8 %. Le chiffre d’affaires de la Branche Grand Public est de 68,9 millions d’euros et enregistre une progression de 18,9 % par rapport au premier semestre de l’exercice précédent ; à périmètre et taux de change constants, cette évolution s’établit à 13,8 %.
Elle traduit, d’une part, le bon déroulement de la campagne commerciale de bulbes à fleurs d’automne, constaté dès le premier  trimestre et témoigne, d’autre part, d’une progression soutenue de l’activité et de prises de parts de marché, notamment aux Etats-Unis et en France.
La Branche Professionnelle réalise un chiffre d’affaires semestriel de 82,9 millions d’euros, en retrait de 5,4 % par rapport à l’année précédente ; à périmètre et taux de change constants, le niveau global d’activité reste stable en comparaison à l’exercice dernier.
Ce semestre est marqué par la poursuite d’évolutions contrastées selon les zones géographiques. Ainsi l’ensemble des sociétés européennes consolident leurs bonnes performances et enregistrent une progression globale moyenne de 7 %. En revanche, tant Kyowa pour le marché japonais que Harris Moran pour le continent nord-américain continuent d’affronter des conditions de marché tendues qui affectent significativement leur niveau d’activité et les contraignent à la mise en œuvre de mesures d’économies.
Après prise en compte des destructions de stocks couvertes par des provisions, la marge commerciale s’élève à 66,9 % du chiffre d’affaires au 31 décembre 2001, contre 66,1 % l’année précédente. Cette progression de 0,8 point démontre le caractère sain de la structure et de la croissance de l’ensemble des activités.
Déduction faite de la participation des salariés, le résultat d’exploitation s’établit à -14,4 millions d’euros contre –15,9 millions d’euros l’année précédente.
Le résultat financier s’élève à –3,6 millions d’euros contre –2,6 millions d’euros au 31 décembre 2000. Il enregistre notamment la perte financière liée à la crise monétaire argentine.
Le résultat exceptionnel se traduit par une charge nette de 0,4 millions d’euros, comparable à l’année précédente, et enregistre en profit la cession de la participation dans Elidia.
Ainsi le résultat net semestriel ressort à –14,7 millions d’euros contre –16,9 millions l’année précédente. Le résultat net Part du Groupe est de –13 millions d’euros en progression de 2,8 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2000, soit une progression de près de 18 %.

Perspectives
Sur la base de l’ensemble des informations disponibles à ce jour, notamment des carnets de commandes et compte tenu de la saisonnalité des activités, Vilmorin Clause & Cie maintient ses objectifs de croissance de chiffre d’affaires et de résultat prévus pour l’exercice 2001/2002.
Leader mondial dans l’amélioration des plantes potagères, Vilmorin Clause & Cie est à la pointe de l’innovation sur les marchés de la production légumière et des loisirs de jardin. Ses performances ainsi que sa stratégie et ses perspectives de développement font de son titre une valeur dynamique à vocation européenne. Cotée au Second Marché d’Euronext Paris, Vilmorin Clause & Cie fait partie des indices du Second Marché et du SBF 250.

Code Euroclear : 5251 – Code Reuters : VILM.PA – Code Bloomberg : RIN
Sites internet : www.vilmorin-finance.comwww.prline.com
Pour toute information complémentaire :
Daniel JACQUEMOND
Directeur des Opérations Financières
Vilmorin Clause & Cie
Tél. : + 33 (0)4 73 63 41 95
Fax : + 33 (0)4 73 63 41 80
daniel.jacquemond@vilmorinclause.com


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest