Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Résultats Consolidés
en M€
chiffres consolidés – part totale--|--2001--|--2000-|--Var (%)-|-à pér constant-
Revenus locatifs, dont-------------|-136,4--|-106,5-|--+ 28,2--|--+ 11,8
- bureaux/commerces----------------|-107,0--|-75,1--|-+ 42,5---|-+ 14,3
- habitation-----------------------|--29,4--|-31,4--|-(6,3)----|-+ 5,8
Chiffre d’affaires-----------------|-144,9--|-114,3-|-+ 26,8
EBITDA-----------------------------|-117,0--|-86,0--|-+ 36,0
EBITDA/revenus locatifs------------|--0,86--|-0,81--|-+ 6,2
Cash-flow courant avant impôt------|--63,7--|-53,0--|-+ 20,3
Résultat net-----------------------|--65,4--|-34,7--|-+ 88,7
(chiffres audités par les Commissaires aux Comptes)

  

Données par action*
en €-------------------------------------|--2001--|--2000--|--Variation (%)-
Cash-flow courant avant impôt------------|--1,79--|--1,48--|---+ 20,1-------
Résultat net-----------------------------|--1,83--|--0,97--|---+ 88,7
ANR--------------------------------------|--42,1--|--41,5--|---+ 1,5
ANR dilué post O.C.----------------------|--40,4--|--39,8--|---+ 1,5
ANR par action ayant un droit de vote**--|--43,5--|--41,9--|---+ 3,7
Dividende net proposé--------------------|---1----|---0,85-|---+ 17,6

  
* Sur la base de 35.695.980 actions en circulation au 31/12/2001 (35.679.844 au 31/12/2000)
** Hors 1.150.631 actions auto-détenues au 31/12/2001 (420.847 au 31/12/2000)

Le 4 février 2002
Le Conseil d’Administration, réuni le 31 janvier 2002, sous la présidence de M. Yves Defline, a arrêté les comptes de l’exercice 2001.
L’ensemble des indicateurs de gestion sont en forte progression. Cette performance confirme la pertinence du positionnement stratégique de la Société Foncière Lyonnaise sur l’immobilier commercial de qualité situé dans le Quartier Central des Affaires (QCA) parisien.
L’exercice fut riche en évènements et confirme le dynamisme de la Société Foncière Lyonnaise sur le marché de l’immobilier.
Dans le respect de son orientation stratégique, la Société a poursuivi sa politique d’arbitrage, initiée en 2000, au profit de l’immobilier commercial.
Dynamique de croissance et poursuite du plan d’arbitrage
 Compte tenu des variations de périmètre, le chiffre d’affaires consolidé de la Société atteint 144,9 M€, en progression de 26,8%. Il inclut 136,4 M€ de recettes locatives (+ 28,2%), 1,6 M€ de prestations de services (honoraires perçus par les filiales Segpim et Locaparis en rémunération de leur gestion pour compte de tiers) et 6,9 M€ de cessions d’appartements à la découpe réalisées en régime marchand de biens (1,9 M€ de plus-values sur l’année).

Cette hausse du chiffre d’affaires locatif est le résultat d’une dynamique de croissance :
1/ externe :
• Montée en puissance des immeubles acquis en 2000 dont notamment le Washington Plaza (+ 17,6 M€), et le patrimoine Cirgec (+ 12,1 M€).
• Rachat des participations minoritaires de FINAMA dans les immeubles des 51/53/55, av. Montaigne et du 10, rue Nicolo (+ 3,1 M€).
• Acquisitions réalisées au cours du second semestre : un portefeuille de 3 immeubles de bureaux (69 av. F. Roosevelt - Paris 8ème, 96 av. d’Iéna - Paris 16ème et quatre étages de la tour Framatome - la Défense) en partenariat avec la société gestionnaire américaine TIAA-CREF (part SFL : 25%), l’ensemble Paul Cézanne - Paris 8ème en co-investissement à parité avec PREDICA et l’immeuble du 14, av. de la Grande Armée - Paris 17ème.

2/ interne :
• Travail d’optimisation des rendements du patrimoine existant par une gestion locative active (20,8 M€ de nouveaux baux signés en 2001 avec une hausse moyenne de 38,7% sur renégociation).
A périmètre constant, les loyers sont en progression de 11,8% (14,3% pour la partie bureaux/commerces et 5,8% pour l’habitation).
Sous l’effet de la poursuite du plan d’arbitrage annoncé au 2ème semestre 2000 (239,5 M€ d’actifs essentiellement d’habitation cédés en 2001) et de la stratégie d’acquisitions menée en 2001 (opérations de croissance dans l’immobilier commercial situé essentiellement dans le QCA parisien pour un investissement de 76,6 M€ ou 137,7 M€ y compris le rachat des participations minoritaires Finama), la Société enregistre une nette progression de la part commerciale dans son portefeuille, avec des locataires de premier plan parmi les grandes entreprises.
Au 31 décembre 2001, Jones Lang Lasalle et Bourdais, les experts de la Société, ont estimé les gisements de loyers à 51,4 M€, à comparer à 53,5 M€ au 31/12/2000 (-4%).
Ces importants gisements de loyers représentent un potentiel de réversion d’environ 41% par rapport à la valeur des baux en cours.
Au 31 décembre 2001, le loyer moyen des bureaux du patrimoine ressort à 408 €/m2/an et le loyer moyen de l’habitation à 16 €/m2/mois.
Par ailleurs, l’échéancier des périodes fermes d’engagement, ou des fins de bail, permet à la Société d’aborder l’année 2002 sans risque majeur de libération. A ce jour, aucun congé significatif (>1.500 m2) n’a été enregistré par l’entreprise.
De plus, la qualité de signature de la plupart des locataires de la Société Foncière Lyonnaise, ainsi que la répartition sectorielle de leur activité, permet à la Société de bénéficier d’une qualité de risque locataire sans équivalent sur le marché.
Enfin, les taux d’occupation se sont maintenus à des taux proches de l’optimum (97,4% pour les bureaux et 99,5% pour l’habitation au 31/12/2001). Le taux de rotation sur le patrimoine d’habitation est en forte baisse à 8%.
L’ensemble de ces éléments devrait permettre la poursuite de la hausse du chiffre d’affaires et la progression significative des ratios et indicateurs de gestion.

Décomposition des loyers par affectation
2001 2000
Bureaux 56% 51%
Commerces 19% 15%
Habitation 22% 30%
Parkings 3% 4%

Une croissance de 20,1% du cash-flow courant/action
 Sous l’effet d’une croissance maîtrisée des charges d’exploitation, largement inférieure à celle des produits, l’EBITDA enregistre une croissance de 36% à 117 M€.
Cette progression résulte de :
- La part croissante de l’immobilier commercial dans le portefeuille et le  maintien de taux d’occupation optimaux qui ont permis une amélioration du taux de récupération des charges locatives,
- La maîtrise des charges de structure.
• Le résultat financier comprend 4,4 M€ de produits et 61,1 M€ de charges ; il reflète la politique de gestion active de la dette, de la trésorerie d’exploitation et des instruments de couverture.
• L’endettement atteint 1.040 M€ en part totale (incluant l’obligation convertible de 209 M€) à comparer à 1.127 M€ en 2000.

Le coût moyen des ressources financières incorporant l’obligation convertible et le coût des instruments de couverture ressort à 4,6% (contre 5,5% en 2000), illustrant le caractère souple et dynamique de la dette à taux variable et de la couverture associée, qui permet de limiter les effets d’éventuelles hausses des taux et de profiter des fenêtres de baisse.
• Conformément aux prévisions de la Société, par l’effet cumulé de la hausse des loyers et de la maîtrise des charges d’exploitation et financières, le cash-flow courant avant impôt progresse de 20,3% à 63,7 M€, soit +20,1% par action à 1,79 €.
• Le résultat exceptionnel (64,5 M€) résulte essentiellement des cessions réalisées au cours de l’année. Les plus-values sur l’exercice s’élèvent à 70,2 M€; elles ont notamment été générées par la vente de 5 immeubles d’habitation (41.850 m2), le débouclage des participations croisées avec Finama et la cession de 3 immeubles détenus dans E.P.P..
• Le résultat net ressort à 65,4 M€, en progression de 88,7%.

Actif net réevalué
 La valeur d’expertise du patrimoine réalisée par Bourdais et Jones Lang Lasalle (Healey & Baker pour E.P.P.) s’établit à 2.512 M€ au 31 décembre 2001 à comparer à 2.542 M€ au 31 décembre 2000.
A périmètre stable, les valeurs d’expertise progressent de 2,3% et se décomposent comme suit :
Bureaux : + 2,9%
Habitation : + 2,9%
Commerces : - 1,8%
Les expertises sont en très légère augmentation et ce, malgré la forte  augmentation des loyers (près de 12% à périmètre constant). Ceci s’explique par :
• la remontée des taux de rendement constatée sur le marché immobilier (0,15% à 0,40%),
• la baisse des niveaux de certains loyers de marché escomptés par les experts lors des renouvellements.
Le rendement actuel du patrimoine ([baux en cours + loyer des locaux vacants] / valeur d’expertise), s’établit comme suit au 31/12/2001 :

Bureaux : 6,17%
Commerces : 6,16%
Habitation : 4,48%

Au 31 décembre 2001, les experts ont estimé la valeur de marché des loyers de renouvellement des baux sur l’ensemble du patrimoine à 190,5 M€ laissant apparaître un gisement de loyers potentiel de 51,4 M€.
Les plus-values latentes consolidées (part du groupe) s’élève à 726 M€ au 31 décembre 2001, à comparer à 739 M€ (-1,8%) au 31 décembre 2000. Cette évolution s’explique par les modifications de périmètre et les cessions importantes intervenues en 2001.
En conséquence, l’ANR par action s’établit à 42,1 € au 31 décembre 2001 en progression de 1,5% (43,5 € hors actions auto-détenues). Ajusté des droits d’enregistrement et de la fiscalité latente (lissée sur 25 ans), l’ANR par action s’établit à 36,4 € en hausse de 2,9%.

Dividende : + 17,6%
 Compte tenu des résultats et des perspectives favorables, le Conseil proposera à l’Assemblée Générale un dividende net par action de 1 € au titre de l’exercice 2001, soit une augmentation de 17,6%.
Conformément à la législation en vigueur, le dividende brut s’établira à 1,5 € pour les personnes physiques et à 1,15 € pour les personnes morales.

Perspectives : sécurité et rendement
 La Société Foncière Lyonnaise, avec une position de leader sur son marché de référence (l’immobilier commercial situé dans le QCA parisien), a développé au cours de ces trois dernières années une réelle expertise «d’asset manager», reconnue par les principaux intervenants du secteur.
Dans un environnement économique plus tendu, les caractéristiques du patrimoine de la Société Foncière Lyonnaise devraient permettre de maintenir la croissance des ratios d’exploitation et du rendement des capitaux investis sous l’effet conjugué de :
• la poursuite de l’optimisation du rendement des actifs du portefeuille,
• la maîtrise accrue des charges d’exploitation et financières,
• la stratégie d’acquisition centrée sur des immeubles commerciaux loués à des signatures de premier rang et dans des conditions de loyers pérennes,
• la continuation du programme d’arbitrage.

Calendrier
 Assemblée Générale : 16 mai 2002
 PROFIL :
La Société Foncière Lyonnaise, avec un patrimoine exceptionnel de plus de 2,5 milliards d’euros (x 2,5 en 3 ans) centré sur le Quartier Central des Affaires de Paris, constitue le vecteur privilégié d’accès au marché immobilier de bureaux et de commerces de la Capitale.
Le Groupe, leader sur ce marché, se positionne aujourd’hui résolument vers la gestion dynamique d’actifs immobiliers de grande qualité.
Code Sicovam 3340 – Euronext Paris Premier Marché

Contacts SFL
Nathalie Palladitcheff (Directeur Financier et Relations Investisseurs)
Tél. : + 33 (0) 1 42 97 01 65
Agence Calyptus
Tél. : + 33 (0) 1 53 65 68 61
Adresse site SFL
www.fonciere-lyonnaise.com

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest