Afin de préserver et favoriser la biodiversité sur son site de Pierre-Bénite, Arkema y a réalisé, en partenariat avec l’association Naturama, un état des lieux de la faune et la flore présentes grâce à une caractérisation des milieux. La restauration et l’agrandissement de la roselière déjà existante, unique en son genre, constituent la première étape du plan de gestion issu de ce diagnostic. En phase avec sa démarche de communication de proximité Terrains d’entente®, et en cette Année Internationale de la Chimie, l’inauguration de sa Roselière permet ainsi à Arkema Pierre-Bénite de montrer aux communautés avoisinantes comment activité industrielle et biodiversité cohabitent.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Mieux intégrer ses activités dans leur environnement local est au cœur de la démarche de communication de proximité Terrains d’entente® d'Arkema, initiée il y a une dizaine d’années. Il s'agit de dialoguer avec les communautés riveraines, mais aussi d'être attentifs à la biodiversité présente à l’intérieur et autour de nos sites industriels pour mieux la préserver ou la favoriser.

L’association Naturama, rencontrée dans le cadre de Terrains d’entente®, a établi un état des lieux de la faune et de la flore présentes sur l’ensemble du site, grâce à une caractérisation des milieux naturels. Celui-ci a notamment montré l’importance et l’aspect remarquable de la roselière existante en terme de biodiversité.

Les scientifiques de Naturama ont ensuite proposé un plan de gestion de la biodiversité sur le site, qui consiste à mener non seulement des actions d’aménagement et de plantations appropriées, mais aussi d’élimination de plantes invasives, ceci en vue de favoriser et de développer la biodiversité sur le site.
Le plan d’actions retenu a permis de conjuguer les spécificités de l’activité industrielle et celles de la biodiversité. Concrètement, nous avons simultanément restauré et agrandi la roselière tout en déconstruisant l’atelier de fabrication la jouxtant et définitivement arrêté. Des déchets de déconstruction triés et recyclés ou la récupération des gravats propres pour la digue de la roselière,  sont quelques exemples d’actions concertées menées dans cette opération. Résultat, une zone propice à la biodiversité et une surface de la roselière multipliée par cinq.

La restauration et l’agrandissement de la roselière constituent la première étape du projet en faveur de la biodiversité engagé par l’usine Arkema de Pierre-Bénite, qui a inscrit cette démarche dans la durée. La lutte contre les plantes invasives, comme la renouée du Japon, est une action à mener chaque année. Prochaine étape : l’aménagement par des prairies fleuries des espaces libérés par la déconstruction des unités industrielles définitivement arrêtées.

Ces actions menées en faveur de la biodiversité, fruits du travail de la collaboration entre Arkema et Naturama, permettent de montrer comment activité industrielle et biodiversité cohabitent, de contribuer à la préservation du corridor écologique (incluant les trames bleues et les trames vertes) de la vallée de la chimie, et d’être ainsi en cohérence avec les actions des parties prenantes voisines dans ce domaine, en particulier dans le cadre de l’Agenda 21 de la vallée de la chimie.

Dans le cadre de Terrains d’entente®, la rencontre d’Arkema avec des associations environnementales a permis à Arkema de porter un autre regard sur l’ensemble des espaces à l’intérieur et autour de ses sites industriels. Ainsi, les usines de Saint-Fons (Rhône), Jarrie (Isère), Carling (Moselle) ont également mené des actions pour mieux connaître ou développer la biodiversité présente sur leur site.

Pour en savoir plus, découvrez la vidéo La nature à l'usine.


Premier chimiste français, acteur majeur de la chimie mondiale, Arkema invente chaque jour la chimie de demain. Une chimie de spécialité, moderne et responsable, tournée vers l'innovation, qui apporte à ses clients des solutions concrètes pour relever les défis du changement climatique, de l'accès à l'eau potable, des énergies du futur, de la préservation des ressources fossiles, et de l’allègement des matériaux. Présent dans plus de 40 pays, avec un effectif de 14 000 personnes, 8 centres de recherche, Arkema réalise un chiffre d’affaires d’environ 5,9 milliards d’euros et occupe des positions de leader sur ses marchés avec des marques internationalement reconnues. The world is our Inspiration.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest